La RSE en entreprise, un enjeu qui prend de l’importance

0
92
RSE en entreprise

La RSE est sans doute entrée dans votre entreprise depuis des années, sans que vous en ayez conscience. Mais qu’est-ce que la RSE ? Quels sont ses enjeux ? Découvrez comment mettre en œuvre la RSE en entreprise de façon consciente ? Découvrez le guide de la RSE en entreprise.

La RSE, c’est quoi ?

Le Sommet de l’ONU de 2015 sur le développement durable a défini 17 objectifs de développement durable pour 2030. Ceux-ci ne pourront être atteints sans l’aide de chacun des acteurs et notamment des entreprises. La RSE, ou responsabilité sociétale des entreprises, vise à intégrer délibérément des préoccupations environnementales et sociales dans la stratégie de l’entreprise.

L’objectif de la RSE en entreprise est de permettre aux entreprises de contribuer, de façon volontaire, aux enjeux de développement durable en intégrant des pratiques plus durables et plus éthiques dans leurs activités et leur fonctionnement, en vue de :

  • Préserver la planète,
  • Eradiquer l’extrême pauvreté,
  • Combattre les inégalités.

Les contours de la RSE sont définis par la norme ISO 26 000, autour de sept questions principales :

  • Droits de l’Homme,
  • Environnement,
  • Relations et conditions de travail,
  • Loyauté des pratiques,
  • Gouvernance de l’organisation,
  • Communautés et développement local,
  • Questions relatives aux consommateurs.

La RSE concerne l’ensemble des entreprises françaises, dans le cadre défini par la loi PACTE, qui modifie le Code Civil pour intégrer les enjeux de développement durable dans l’objet social des sociétés et permettre aux sociétés qui le veulent d’intégrer une raison d’être dans leurs statuts. La loi PACTE crée également un statut d’entreprise à mission, un niveau plus élevé d’intégration sociale et environnementale de l’entreprise impliquant un engagement fort de sa part.

Quels sont les enjeux de la RSE pour les entreprises ?

Si les enjeux de développement durable apparaissent clairement, ils sont moins évidents pour les entreprises, bien que tout aussi importants.

Les clients, toujours plus exigeants, intègrent de plus en plus, dans leurs critères de choix, l’impact de leurs fournisseurs en termes de développement durable. Les entreprises qui ne prennent pas ce critère en compte risquent de se voir très vite dépassées par leurs concurrents.

Les collaborateurs observent également ce critère pour choisir leur employeur. C’est d’autant plus vrai que le marché de l’emploi est très tendu et que les salariés peuvent se permettre de choisir l’entreprise avec laquelle ils veulent collaborer.

La RSE questionne aussi la vision de l’entreprise, ses valeurs, bref, son identité. En adoptant des pratiques plus durables dans leur stratégie, les entreprises ne contribuent pas seulement aux objectifs de développement durable ; elles réinvente leur positionnement dans la société.

Comment mettre en place la RSE en entreprise ?

La mise en place d’un fonctionnement RSE en entreprise implique de suivre un processus en plusieurs étapes.

La première étape consiste à désigner un responsable RSE. Son recrutement implique des compétences spécifiques :

  • avoir la fibre environnementale et sociale,
  • parfaitement connaître la société,
  • qualités pédagogiques,
  • avoir des dons pour la négociation,
  • connaître la conduite de projet.
responsable RSE de l'entreprise
Le responsable RSE de l’entreprise, véritable chef d’orchestre de la RSE

Les étapes suivantes consistent à :

  • faire le diagnostic de ce qui existe dans l’entreprise et chez les concurrents,
  • construire la stratégie RSE de l’entreprise,
  • décliner la stratégie RSE en plan d’actions
  • prévoir une enveloppe budgétaire et élaborer un budget.

Tout au long de ces étapes et de la réalisation des actions, l’entreprise doit communiquer sur sa démarche, tant auprès de ses salariés que de ses clients et fournisseurs.

Quelques exemples d’actions de RSE en entreprise

Les actions qu’une entreprise peut promouvoir dans sa RSE sont nombreuses. En voici une liste qui, loin d’être exhaustive, mène les entrepreneurs à une première réflexions autour de leurs bonnes pratiques. Ces actions sont classées en fonction des 7 thématiques abordées par la norme ISO 26 000 :

Droits de l’Homme

  • Fixer des normes d’achats responsables
  • Choisir des fournisseurs dans les pays respectant les Droits de l’Homme

Environnement et RSE en entreprise

  • Privilégier les matériels reconditionnés (ordinateurs, smartphones, etc.)
  • Favoriser la mobilité verte
  • Choisir un fournisseur d’énergies vertes
  • Favoriser le recyclage
  • Evaluer et réduire ses consommations d’eau et d’énergie et ses déchets
  • Equiper les éclairages en LED
  • Investir dans l’éco-conception

Relations et conditions de travail

  • Favoriser le télétravail
  • Améliorer la qualité de l’air des bâtiments
  • Promouvoir l’égalité femmes-hommes et la diversité
  • Encourager le sport et une alimentation saine
  • Proposer des avantages salariaux innovants

Loyauté des pratiques RSE en entreprise

  • Faire la transparence sur sa RSE
  • Définir des indicateurs de progrès
  • Communiquer sur sa RSE en entreprise auprès des fournisseurs, clients, actionnaires et salariés

Gouvernance de l’organisation

  • Former les salariés à la RSE
  • Engager publiquement l’entreprise (communiqué de presse, interview, etc.)
  • Engager les dirigeants et les collaborateurs dans la RSE en entreprise
  • Intégrer la RSE mise en place dans l’identité et la marque

Communautés et développement local

  • Privilégier le local et les circuits courts
  • Faire travailler l’économie sociale et solidaire

Questions relatives aux consommateurs

  • Engager les consommateurs (sondages, témoignages, etc.)

N’hésitez pas en faire un max pour figurer dans le top 3 des entreprises françaises responsables.

PARTAGER
Article précédent4 idées de restaurant éco-responsable à Marseille
Article suivantQue contient le lait maternel ?
Marie-France
Rédactrice de formation, Marie-France est devenue blog-addict depuis 2010. Elle se passionne pour tous les sujets de société et de développement personnel. Elle met ses compétences et son expérience au service de ConsoFutur pour faire avancer la vie vers un monde plus responsable et plus durable.