Que contient le lait maternel ?

0
149
lait maternel avantages

Même si les laits infantiles s’améliorent sans cesse, aucun d’entre eux ne remplacera jamais le lait maternel pour le nouveau-né. Mais que contient donc le lait maternel qui le rende si intéressant pour le bébé et pour sa maman ?

Composition du lait maternel : un aliment riche et évolutif

Le lait de la maman est l’aliment idéal pour le bébé. Il est complet et très nourrissant pour le petit être qui vient de naître. Doté des protéines, acides gras, sucres, vitamines, minéraux et oligoéléments dont bébé a besoin pour grandir, le lait maternel couvre l’ensemble de ses besoins.

Votre lait maternel est un mets exceptionnel qui s’adapte aux besoins de l’enfant au fur et à mesure qu’il grandit.

Le premier lait produit pendant 3 ou 4 jours suivant la naissance du bébé est appelé « colostrum ». Il est particulièrement riche en protéines et nutriments et très bien adapté au petit estomac de bébé. Jaune et épais, c’est un aliment essentiel à la croissance du nouveau-né. Si le bébé ne parvient pas à téter, la maman a intérêt à utiliser un tire-lait pour le lui faire absorber à l’aide du biberon.

donner le lait maternel au biberon si nécessaire

Plus qu’un aliment, le colostrum est un alicament :

  • il protège le bébé contre les infections et autres agents pathogènes,
  • il facilite le développement des muqueuses qui protègent ses petits intestins,
  • ses prébiotiques aident au développement des bifidobactéries dans son estomac,
  • il participe à la prévention des ictères chez les nouveau-nés.

Vient ensuite le lait de transition. Moins épais et plus blanc, il arrive après le colostrum et évolue en quelques jours pour atteindre sa maturité. Le lait mature continue d’évoluer, d’une part au cours de la tétée et d’autre part au cours des semaines. Quoi qu’il en soit, il contient tous les nutriments dont le bébé a besoin.

Lire aussi “Quelle confiance dans les aliments enrichis

Que les jeunes mamans soient sans crainte si elles sont confrontées aux chiffres inscrits dans un tableau comparatif lait maternel / lait infantile / lait de vache. Pour exemple, le lait de vache contient plus de protéines que le lait maternel, mais elles sont de moins bonne qualité. Les protéines du lait maternel sont élaborées pour le nouveau-né humain, plus digestes et conformes à son profil d’acides aminés.

Allaitement maternel : des bienfaits incontestables pour maman comme pour bébé

Les avantages du lait maternel pour le bébé ne sont plus à démontrer :

  • prévention des infections,
  • prévention de l’obésité chez l’enfant,
  • prévention des allergies, etc.

Au sujet des anticorps du lait maternel, « combien de temps sont-ils actifs » est une question que les jeunes mamans se posent souvent. Il faut insister sur le fait que cet aliment est composé de multiples ingrédients, notamment des anticorps qui protègent le bébé contre les infections. Ces composants ne se retrouvent pas dans le lait de substitution.

Lorsque l’allaitement maternel est stoppé, le bébé cesse de recevoir les anticorps, mais ceux qu’il a déjà reçu continuent de le protéger plusieurs mois après la fin de l’allaitement. Plus le bébé est nourri exclusivement au sein longtemps, plus la protection infectieuse est durable.

S’agissant de la Covid 19, une étude a démontré que les bébés allaités par une maman contaminée ou vaccinée reçoivent des anticorps les protégeant jusqu’à 10 mois après la fin de l’allaitement.

La composition du lait maternel en bons nutriments fait partie des nombreux avantages de l’allaitement du nourrisson, en comparaison des laits infantiles en poudre. Outre ses qualités immunologiques, le lait de la maman possède des propriétés digestives et, par conséquent, métaboliques incontestables.

enfant nourri au lait maternel plus intelligent

Mais la composition du lait de la maman n’est pas, loin s’en faut, l’unique avantage de l’allaitement maternel. Celui-ci offre des atouts indéniables pour les enfants, sur le long terme, en leur procurant une sécurité affective. Ainsi, l’enfant nourri au sein bénéficierait d’un quotient intellectuel supérieur à celui des enfants nourris au biberon (5 à 10 points).

La maman bénéficie aussi des avantages de l’allaitement, notamment avec des risques réduits de cancer des ovaires et de cancer du sein à la ménopause.

Sources :

Lait maternel : composition nutritionnelle et propriétés fonctionnelles