Comment laver efficacement son linge de manière écologique

0
66
Laver son linge écologiquement

Choix du lave-linge, lessive écologique, il existe bien des manières de réduire l’impact écologique de nos foyers en termes de lavage du linge. Voici comment choisir une lessive plus verte et un lave-linge moins polluant.

Quelle lessive privilégier ?

Les marques ont bien compris l’intérêt de développer une gamme de lessives écologiques et elles sont de plus en plus nombreuses à en proposer. La lessive écologique est l’un des moyens dont disposent les ménages pour réduire leur impact environnemental tout en éloignant les risques d’allergies et d’irritations.

Un détergent écologique ne contient de substances dites « à risque » :

  • méthylisothiazolinone,
  • éthylènediaminetétraacétique (ETDA),
  • azurants optiques,
  • phénoxyéthanol,
  • acide nitrilotriacétique (NTA),
  • perborate de sodium, etc.

Une lessive 100 % écologique est composée d’une base lavante végétale. Elle peut contenir des parfums à condition qu’ils soient 100 % naturels. Elle ne contient aucun des éléments cités plus haut et pas de colorant.

Les détergents les plus écologiques comportent un label qui permet de les reconnaître. Les principaux labels utilisés en France et en Europe dans les produits d’entretien écologiques sont les labels Ecolabel et Ecocert, mais il en existe bien d’autres.

Le cahier des charges des labels écologiques est plus ou moins exigeant. Ainsi, Ecolabel autorise la présence d’isothiazolinone, conservateur pourtant reconnu « à risque » pour l’environnement comme pour la santé. Il accepte également l’huile de palme sous réserve qu’elle soit labellisée bio. De son côté, Ecocert privilégie la biodégradabilité de tous les tensio-actifs et les ingrédients 100 % naturels. En outre, les produits certifiés Ecocert ne sont pas testés sur les animaux. Autant dire que ces deux labels sont complémentaires : si la lessive comporte les deux, le consommateur obtient de solides garanties environnementales et sanitaires du produit.

Le consommateur doit aussi s’intéresser au packaging du produit et, en la matière, l’écorecharge apporte une solution pour réduire la quantité de plastique mais le paquet de lessive en carton est tout aussi écologique. Un test comparatif de 60 millions de consommateurs a d’ailleurs démontré que la lessive en poudre restait la plus efficace.

Recette de lessive écologique « maison »

Pour limiter les emballages et obtenir une lessive 100 % écologique, il est possible de réaliser soi-même sa lessive.

Ingrédients :

  • 1 litre d’eau très chaude,
  • 40 g de savon de Marseille en paillettes,
  • 3 cuillères à soupe de soude en cristaux,
  • 3 cuillères à soupe de percarbonate de soude.

Faire diluer les paillettes dans l’eau bien chaude et mélanger jusqu’à ce que tout le savon soit fondu. Quand le mélange est tiède (mais pas froid), ajoutez les cristaux de soude. Bien mélanger. 

Le percarbonate de soude est ajouté au mélange pour son action blanchissante. Il est préférable de réaliser deux mélanges : l’un avec percarbonate, l’autre sans percarbonate. Le premier servira pour le linge blanc, le second pour les couleurs. 

Certains préfèrent le bicarbonate de soude aux cristaux de soude, moins faciles à trouver et plus corrosifs. Cependant, les cristaux de soude ont une action anticalcaire et sont donc recommandés si l’eau est calcaire. Le linge sera plus doux et le lave-linge moins encrassé.

Critères de sélection d’un lave-linge le plus écologique possible

Pas question de retourner au lavoir, comme nos grands-mères, pour laver son linge de façon plus écologique. Les nouveaux lave-linge sont de plus en plus éco-conçus. Il suffit donc d’examiner quelques critères pour choisir un lave-linge économique et écologique.

Une image contenant appareil, appareils électroménagers, séchoir, intérieur
Description générée automatiquement

L’étiquette énergie

Elle renseigne sur la consommation d’eau et d’électricité, ainsi que sur le niveau de bruit. Depuis mars 2021, les étiquettes énergie ont évolué pour mieux prendre en compte les évolutions technologiques. Le nouveau classement s’établit de A à G. La classe A+++ a disparu et, désormais, les lave-linge de classe A sont ceux qui consomment le moins d’eau et d’électricité.

Les programmes

Le consommateur doit s’assurer que le lave-linge propose des programmes économiques :

  • programme éco ou lavage à froid,
  • lavage rapide,
  • départ différé (pour des lavages en heures creuses).

Ces programmes permettent de dépenser moins d’eau et d’électricité. Laver en mode éco ou à froid permet d’économiser l’énergie de chauffage de l’eau, qui représente plus des trois quarts de la consommation d’électricité du lave-linge.

La capacité de la machine

Une personne seule n’a pas les mêmes besoins qu’un ménage de 4 ou 5 personnes. Le volume de lavage de la machine doit tenir compte de cela. Inutile de prendre une machine de 9 kilos ou plus dans le premier cas.

Si les besoins sont variables, allant de moins de 3 à plus de 10 kilos selon le type de linge à laver, il faut alors privilégier un lave-linge comportant une fonction « demi-charge ». Une autre solution consiste à choisir un lave-linge de petite capacité et laver les gros volumes (couettes, draps, etc.) en laverie.

La durée de vie

Un nouvel indice environnemental est apparu également : l’indice de réparabilité. Plus cet indice est élevé, plus la durée de vie du lave-linge pourra être prolongée. Or celle-ci a son importance dans le calcul de l’impact environnemental de la machine. Mieux vaut donc privilégier un lave-linge avec un indice de réparabilité supérieur à 6.

Sources :

https://www.60millions-mag.com/2019/05/10/le-guide-des-lessives-ecolos-13323

https://www.gouvernement.fr/une-nouvelle-etiquette-energie-pour-l-equipement-de-la-maison