Les nouvelles méthodes de construction pour réduire son empreinte écologique

0
41
Rénovation

Qu’il s’agisse de construction ou de rénovation, il est désormais entendu que nos choix doivent porter sur des méthodes et des moyens plus écoresponsables. Quels sont les moyens de réduire l’empreinte écologique d’une construction ou d’une rénovation ?

Réduire son empreinte carbone avec les matériaux écoresponsables.

Une rénovation doit non seulement permettre de diminuer la facture de chauffage mais aussi de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Les nouveaux matériaux, plus écologiques, affichent leur durabilité à travers une efficacité renforcée et une énergie grise réduite. 

L’énergie grise est la quantité d’énergie primaire consommée par le matériau sur toute sa durée de vie, de sa production à son élimination. Cette nouvelle donnée incite les entreprises qui produisent des matériaux de construction à faire des efforts pour réduire leur consommation d’énergie lors de la fabrication et à concevoir des matériaux qui durent plus longtemps.

Ainsi, les murs porteurs en béton poreux présentent une énergie grise nettement inférieure aux autres matériaux : 

  • 200 kWh/m3, 
  • 450 pour la brique en terre cuite,
  • 1850 pour le béton armé.

Pour la charpente, le bois d’œuvre s’avère beaucoup plus écologique que le lamellé-collé que l’on trouve dans les fermettes.

En isolation,  les matériaux biosourcés sont sans conteste plus écoresponsables que les isolants minéraux et synthétiques. La ouate de cellulose est parmi les matériaux présentant la meilleure efficacité pour une énergie grise de 50 kWh/m3.

La nouvelle réglementation environnementale pour des constructions plus vertes

La RT2012 a vécu, elle sera remplacée par la nouvelle réglementation environnementale 2020 (RE2020) à partir du 1er janvier 2022. Cette nouvelle norme permettra de verdir la construction en réduisant la consommation d’énergie et la production de gaz à effet de serre.

Elle se décline autour de 3 axes :

  • améliorer la performance thermique des logements sur la base d’un Bbio réduit de 30 %,
  • réduire l’impact des constructions neuves à travers une étude des émissions de gaz à effet de serre sur une durée de 50 ans,
  • renforcer la prise en compte des énergies non renouvelables par l’introduction d’un nouveau coefficient, le Cep.nr (coefficient d’énergie primaire non renouvelable).

In fine, grâce à la RE2020, les énergies renouvelables seront développées, le confort des résidences amélioré et les bâtiments plus durables, tendant vers le « zéro émission nette ».

Choisir des entreprises à mission pour une rénovation écologique 

La notion d’entreprise à mission a été créée par la loi PACTE (plan d’action pour la croissance et la transformation de l’entreprise. Les entreprises à mission sont des sociétés qui inscrivent dans leurs statuts une raison d’être et des engagements sociaux et environnementaux.

Les entreprises à mission sont encore peu nombreuses en France, de l’ordre d’une centaine. Mais leur nombre va croître et s’étendre dans toutes les branches d’activité. Que ce soit en maîtrise d’œuvre, maçonnerie, menuiserie, etc., en choisissant une entreprise à mission qui a pris des engagements environnementaux, votre rénovation ou votre construction ne peuvent que gagner des points en matière d’écoresponsabilité. Le groupe immobilier REALITES, promoteur immobilier dans le grand Ouest, est par exemple le premier maitre d’ouvrage en France a bénéficier de ce statut. Optimiser l’empreinte carbone dans les activités du groupe, compenser les émissions de Co2 qui ne peuvent être réduites sont les principaux objectifs du groupe concernant l’aspect environnemental. 

Sources :

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nergie_grise

https://www.cerema.fr/fr/actualites/RE2020

https://www.economie.gouv.fr/cedef/societe-mission