Saison des champignons, attention aux intoxications

0
121
champignons fruits et légumes de novembre

Tous les ans, ce sont plus de mille personnes qui se retrouvent à l’hôpital à la suite d’une intoxication causée par des champignons. La saison des champignons bat son plein, il est temps de prendre quelques précautions pour éviter les intoxications.

La cueillette des champignons, un passe-temps automnal

L’alternance de pluie et de soleil propre à l’automne fait pousser les champignons, en forêt comme dans les prés. A la saison des champignons, nous repartons, dans les pas de nos pères et grands-pères, avec notre petit panier, à la cueillette aux champignons.

le cèpe un champignon comestible

Après avoir pris connaissance des règles en matière de propriété et de quantités, nous partons d’un bon pas, le nez vers le sol, tels des chiens truffiers. Les champignons les plus recherchés en automne nous attendent :

  • les cèpes ou bolets,
  • les lépiotes ou coulemelles,
  • les russules,
  • les marasmes,
  • les rosés-des-prés,
  • les agarics.

Avec un peu de chance, nous reviendrons avec un panier plein, de quoi régaler nos papilles et celles de nos amis.

poêlée de cèpes

D’autres saisons offrent aussi de délicieux champignons entre avril et août. Ainsi, en avril-mai, on trouve des mousserons et des morilles. En juin-juillet, on peut cueillir des chanterelles, des amanites rougissantes et les premiers cèpes et coulemelles. En août, outre les cèpes et les premiers agarics, on trouve des trompettes de la mort.

Saison des champignons, saison des intoxications

La cueillette des champignons peut être un sport dangereux si l’on ne s’y connaît pas. Chaque année, les champignons intoxiquent plus de 1000 personnes, dont 3 en décèdent. Certes, il existe bien d’autres cas d’intoxications alimentaires, les intoxications aux champignons ne représentant que 2 % de toutes les intoxications. Cependant, les intoxications légères ne faisant souvent pas l’objet d’une signalisation, le nombre pourrait être beaucoup plus élevé.

Lire aussi “Bien gérer son frigo pour éviter les intoxications

amanite tue-mouche champignon toxique
L’amanite tue-mouche, un champignon toxique

Dans le cas d’une intoxication légère, les symptômes sont les suivants :

  • douleurs abdominales,
  • diarrhée,
  • vomissements.

Dans les cas d’intoxication plus graves, peuvent s’y ajouter :

  • convulsions,
  • tachycardie,
  • hypotension,
  • hallucinations,
  • insuffisance rénale, etc.

Les cas les plus graves peuvent entraîner le décès.

amanite phalloïde champignon mortel
L’amanite phalloïde, la plus mortelle

Les caractéristiques de l’intoxication dépendent des champignons ingurgités. Aussi, la première chose à faire en cas d’intoxication est de décrire précisément les champignons en cause. L’idéal serait de les prendre en photo avant de les cuisiner, l’intoxication aux champignons pouvant intervenir de 30 minutes à 36 heures après l’absorption, et même jusqu’à 3 jours dans certains cas.

En cas de symptômes pouvant faire penser à une intoxication aux champignons, il faut immédiatement téléphoner au 15 ou à un centre antipoison.

Conseils pour éviter les intoxications aux champignons

Le risque d’intoxication aux champignons peut être limité, à condition de prendre quelques précautions pour profiter de la saison des champignons et se régaler sans crainte.

Le premier conseil est d’apprendre à connaître et reconnaître les champignons comestibles, toxiques et mortels. La connaissance des caractéristiques des champignons et des critères qui permettent de les distinguer les uns des autres est plus efficace que la méthode qui consiste à s’assurer que les limaces n’ont pas goûté le champignon. Certains champignons sont en effet un régal pour les limaces alors qu’ils sont mortels pour l’homme.

coulemelle champignon comestible

Même quand la connaissance des champignons est suffisante, mieux vaut s’en tenir à quelques espèces très reconnaissables et dont les critères de différentiation avec les espèces vénéneuses sont évidents. Au premier doute, mieux vaut le laisser en place plutôt que de le cueillir.

Dans le panier, les différentes espèces doivent être séparées pour faciliter l’identification et éviter le mélange entre les espèces comestibles et les champignons vénéneux. Un contrôle par un spécialiste (association de mycologie ou pharmacien) avant consommation est recommandé.

comment reconnaître les champignons comestibles
comment reconnaître les champignons comestibles dans ce panier ?

Les champignons doivent être conservés à part des autres aliments dans le bas du réfrigérateur. Ils doivent être consommés sous 24 à 48 heures.

Toutes précautions étant prises, il sera possible de déguster sa poêlée de champignons sans inquiétude pendant la saison des champignons.

Sources :

Bulletin épidémiologique Santé Publique France

Ministère des Solidarités et de la Santé

PARTAGER
Article précédentLe jeu vidéo, un vecteur pour l’écologie ?
Article suivantQue contiennent les eaux en bouteille ?
Marie-France
Rédactrice de formation, Marie-France est devenue blog-addict depuis 2010. Elle se passionne pour tous les sujets de société et de développement personnel. Elle met ses compétences et son expérience au service de ConsoFutur pour faire avancer la vie vers un monde plus responsable et plus durable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici