Quels seront les moyens de transport du futur ?

0
409

Des vaisseaux spatiaux ? Des courses de jeux vidéo de type “wipeout” ? Des machines à remonter le temps ? Des vaisseaux spatiaux de type entreprise ? La vérité est qu’il y a peu de sujets qui ont autant suscité l’imagination des gens que celui des véhicules du futur. S’il est vrai que depuis la préhistoire, les hommes ont essayé de trouver le moyen le plus rapide de se déplacer entre deux points, il est également vrai qu’au fil du temps, cette évolution s’est orientée de plus en plus vers d’autres paramètres.

Quels sont les enjeux et les problématiques de demain

Parmi celles-ci, la question environnementale ne peut aujourd’hui qu’avoir une importance toute particulière : l’étude de nouveaux types de carburants, les tentatives de minimiser les émissions et l’attention générale portée aux modèles de locomotion durables sont les points centraux de l’avenir de la mobilité à la carte (MaaS ou Mobilité as a Service).

Trois points devraient être pris en compte dans les projets futurs :

  • Durabilité écologique
  • Vitesse
  • Une plus petite empreinte

Examinons quelques exemples clairs des voies empruntées par la recherche.

Le vélo du futur

C’est le moyen de transport écologique par définition et celui qui déduction faite des développements de science-fiction sera le plus inspirant pour les développements futurs : nous parlons du vélo, le meilleur ami sur deux roues. Déjà disponible aujourd’hui grâce à de nombreux services de vélos en libre-service sous forme électrique, avec la possibilité de le prendre et de le déposer dans des zones de location spéciales, le vélo va certainement recevoir beaucoup d’attention (bien méritée). 

À la manière des vélos de sport, il existe de nombreuses tentatives pour transformer cet ami de l’écologie en un véritable véhicule électronique : airbags, systèmes de protection et antivol, affichages futuristes et GPS sont en effet étudiés par de nombreuses équipes engagées dans des projets futuristes, que l’on espère réalisables.

 Au-delà du covoiturage : la voiture de l’avenir.

Afin d’étudier ce que sera la voiture de demain, il est nécessaire de réfléchir aux deux principaux problèmes du secteur automobile aujourd’hui : trop d’unités et pollution excessive (les cas récents qui ont frappé le secteur sont particulièrement symptomatiques). Il est donc clair que l’avenir tentera de résoudre ce type de problèmes ; les biocarburants tenteront d’assurer la médiation entre les systèmes actuels, nous projetant vers un avenir plus vert, tandis que le covoiturage réduira la nécessité d’acheter des véhicules pour un usage personnel.

Pour tout le reste (accessoires, concepts, tendances) il faudra se pencher sur les développeurs et sur une personne : Elon Musk.

 Le bus au-delà de la voie de bus

 Chaque ville surtout les plus grandes dispose de voies spécifiques à ses principaux carrefours urbains, exclusivement réservées aux transports publics, aux taxis et aux bus locaux. Souvent, en raison de problèmes de circulation, cela ne suffit pas pour que les bus soient à l’heure. Voici donc la solution, souvent rêvée surtout par les dessinateurs et les rêveurs : un bus qui peut passer par-dessus les autres voitures. Un rêve ? Pas vraiment : il s’agit d’un modèle déjà testé en Chine, appelé Transit Explore Bus et qui permet en suivant des lignes assez droites et des itinéraires déjà définis de passer au-dessus de voitures et de camionnettes jusqu’à 2 mètres de haut.

C’est un avenir actuellement possible et auquel il faut prêter attention également en raison de la forte économie économique et écologique : on estime en effet qu’un seul de ces autocars pourrait remplacer 40 des bus normaux et communs utilisés dans les transports publics urbains.

 Un drone comme un taxi

C’est l’une des innovations les plus extraordinaires de ces dernières années de recherches : le drone. Utilisé pour le tournage, la sécurité et les activités récréatives, il est devenu si puissant sur les marchés qu’il a nécessité l’adoption de directives spécifiques pour réglementer son utilisation et en fixer les règles. 

Le drone pourrait-il aussi être l’avenir des transports dans la ville ? Selon le directeur de l’Agence des routes et des transports de Dubaï, oui : l’été prochain, les premiers vols d’essai dans la ville arabe permettront le déplacement des navetteurs entre deux points différents de la ville, assurant ainsi le premier véritable service de taxi spatial au monde.

 Un OVNI dans la ville

 Le rêve de tous les amateurs de science-fiction, selon certains, pourrait être l’avenir. Bien sûr, s’il est vrai que la plupart des véhicules mentionnés précédemment vont clairement dans le sens du vert, il faudrait estimer de manière précise la dépense énergétique qu’il faudrait pour faire voler une soucoupe volante parmi les gratte-ciel des grandes villes. Même si le problème principal semble en être un autre : comment la police de la circulation contrôlerait-elle le trafic ?