Label « écotable », pour des restaurants éco-responsables

0
restaurant écoresponsable

Pour se distinguer, les restaurateurs ont tout intérêt à labelliser leur cuisine. En 2014, le « fait maison » faisait son entrée dans les restaurants. Un nouveau label est né en 2019 pour identifier et surtout valoriser les établissements de restauration écoresponsables qui répondent à un cahier des charges précis. Plus l’engagement des restaurants « écotable » est intense en termes d’écoresponsabilité, plus leur note est élevée.

Les critères fixés par le cahier des charges pour les restaurants « Écotable »

Le label Ecotable est mis au point pour favoriser les démarches écoresponsables chez les restaurateurs. Un cahier des charges a été réalisé pour définir les engagements selon trois niveaux.

Engagements niveau 1 :

  • changement de carte à chaque saison,
  • produits bio et locaux : au moins 15 %,
  • œufs de poules au moins élevées en plein-air,
  • choix végétarien,
  • élaboration et transformation des produits sur place,
  • tri sélectif systématique.

Engagements niveau 2 :

Pour atteindre le niveau 2, les restaurants « écotable » doivent en outre respecter ces critères supplémentaires ou plus poussés :

  • produits bio et locaux : au moins 30 %,
  • agrumes non traités,
  • suppression du plastique,
  • sensibilisation environnementale du personnel et de la clientèle.

Engagements niveau 3 :

Ce niveau est le plus complet en ce qui concerne les critères environnementaux à respecter :

  • produits bio et locaux : au moins 50 %,
  • suppression des poissons d’espèces menacées à la carte,
  • élimination du gaspillage alimentaire,
  • recyclage des déchets organiques.
label restaurants écotable

Restaurants « écotable », une labellisation associative

Le label « Écotable » a été créé par une association pour inciter les restaurateurs à se préoccuper de l’environnement. Créée par une juriste et des personnes issues de la restauration, l’association accompagne les restaurants « écotable » dans la mise en place d’un processus écoresponsable au sein de leur établissement. Elle a par exemple mis en place une plateforme collaborative sur laquelle sont proposés des échanges entre les différents partenaires « du champ à l’assiette ».

Lire aussi « Top 6 des restaurants éco-responsables parisiens »

L’association propose également des outils et des formations qui aident à rendre plus écologiques les différentes étapes de l’alimentation en restauration. Elle propose aux restaurateurs un accompagnement pour faciliter le verdissement de leur restaurant : analyse de leurs pratiques, conseils adaptés, etc.

Les analyses des pratiques débouchent sur l’attribution de badges «écotable» plus spécifiques :

  • Biologique,
  • 100 % veggie,
  • 100 % vegan,
  • Flexitarien,
  • Locavore,
  • Zéro déchet,
  • Wanna bio,
  • Océan friendly,
  • Tupper friendly.

Le label étant récent, il n’est pas évident de trouver des restaurants « écotable » près de chez soi sur le site ecotable.fr. Gageons que le concept va se développer et permettre aux restaurateurs d’ajouter une nouvelle corde à leur arc.