Engouement pour les voitures anciennes : le néo-rétro passe à l’électrique

0
91
vintage néo-rétro

Le goût des consommateurs pour le néo-vintage ne faiblit pas et s’étend même jusque dans les choix de véhicules. Les constructeurs ont ainsi développé de nouveaux modèles, copies quasi-conformes des voitures les plus prisées du siècle passé : Coccinelle, Fiat 500, Mini, etc. Pour répondre à la demande de véhicules plus vertueux, les voitures néo-rétro passent désormais à l’électrique. Quelques exemples à découvrir ou à redécouvrir.

Des modèles anciens redevenus à la mode

Dans les années 60-70, les Français avaient beaucoup apprécié certains modèles de voiture restés emblématiques dans les esprits :

  • DS Citroën,
  • Coccinelle Volkswagen,
  • Mini Cooper,
  • Fiat 500,
  • Combi Volkswagen, etc.

50 ans plus tard, ces mêmes modèles de voitures redeviennent à la mode, remis au goût du jour par des constructeurs zélés qui surfent sur le goût prononcé pour le vintage des consommateurs.

La New Beetle de Volkswagen, version néo-rétro de la célèbre Coccinelle, a déjà près de 30 ans. BMW a suivi la mode en lançant, 10 ans plus tard, sa Mini, déclinée dans de nombreux modèles allant de la décapotable au break, en passant par le 4×4. Fiat n’a pas laissé sa place, reproduisant son emblématique Fiat 500 des années 60.

modèle vintage électrique fiat 500

D’autres constructeurs surfent également sur la vague vintage, sans aller aussi loin. Certains se sont contentés de reprendre un nom qui n’a pas laissé indifférent, comme Citroën avec sa DS. D’autres, qui n’ont pas eu la chance de voir un de leurs anciens modèles connaître un tel succès en France au XXe siècle, mettent au point des modèles qui reprennent les grands standards des voitures de l’époque.

Le néo-rétro passe à l’électrique

Les constructeurs ne pouvaient pas se contenter de reprendre les lignes de leurs anciens véhicules. Ils ont pris en compte la nécessité de faire évoluer leurs modèles vers des versions plus respectueuses de l’environnement. C’est ainsi que, depuis quelques années, fleurissent les néo-rétro en version électrique.

e-bulli néo-rétro électrique

Le plus connu des Combi devrait sortir en version électrique d’ici 2022, sous la dénomination de e-Bulli. Même chose pour la Fiat 500e, une version néo-rétro 100 % électrique qui devrait voir le jour en 2022.

Pas question, pour le moment, d’électrification de la New Beetle. Toutefois, il faut souligner que Volkswagen a déposé le nom de « e-Beetle », laissant augurer dans l’avenir d’une version 100 % électrique de cette voiture épique. En attendant, les possesseurs d’une New-Beetle, voire d’une Coccinelle originale, peuvent envisager de la transformer en électrique. Un arrêté ministériel sorti au début du confinement transpose en droit français une directive européenne qui autorise en effet « la transformation des véhicules à motorisation thermique en motorisation électrique à batterie ou à pile à combustible ». Cette mesure pourrait bien relancer le marché du véhicule ancien d’occasion.

coccinelle ou e-beetle vintage électrique

Les moins téméraires se contenteront de modèles sortis tout droit des usines sud-coréennes ou japonaises. Hyundai proposera en 2021 sa Pony électrique, une réinterprétation de l’un de ses premiers modèles des années 70. De son côté, Honda a conçu un modèle néo-rétro 100 % électrique, aux vagues allures d’une antique Renault 5.

Et si l’on veut acheter Français, on se tournera vers Devinci, qui produit des modèles uniques de véhicules rétro 100 % électriques, néanmoins homologués pour la route, dont les versions se déclinent de 65 K€ à 500 K€ hors taxes.

Lire aussi « Le poids des SUV dans la balance de l’efficacité »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici