Convention Citoyenne pour le Climat : les propositions liées aux automobiles dévoilées

0
54
convention citoyenne pour le climat et voiture écolo

Les 150 citoyens tirés au sort qui composent la Convention Citoyenne pour le Climat ont dévoilé, ce dimanche 21 juin, le rapport final comprenant les 149 propositions écologiques soumises au gouvernement. Parmi toutes ces pistes de travail destinées à favoriser la réduction des émissions de gaz à effet de serre, une large part est destinée aux véhicules de transport de personnes et de marchandises, et plus particulièrement aux automobiles.

Quel est l’objectif des 149 propositions adoptées par la Convention Citoyenne pour le Climat ?

Le Président de la République a annoncé la création de la Convention Citoyenne pour le Climat.

Celle-ci aurait pour mission de définir un ensemble de mesures destinées à lutter contre le changement climatique en permettant une réduction des émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2030 d’au moins 40%, par rapport aux chiffres de 1990, tout en adoptant une démarche de justice sociale.

Les différentes propositions soumises par cette convention citoyenne doivent donc être équitables et justes entre tous les Français, qu’ils soient :

  • les gérants d’une entreprise polluante,
  • des automobilistes qui ne savent pas s’ils doivent privilégier l’essence ou le diesel pour l’achat d’un véhicule neuf ou encore,
  • des usagers du quotidien prêts à changer leurs modes de déplacements pour participer à la tendance écomobile.

Les transports : l’une des parts importantes du rapport de la Convention Citoyenne pour le Climat

La part des émissions de gaz à effet de serre générées par les transports, qui est de 31%, est très élevée. S’attaquant à la mobilité de tous les Français, il s’agit d’un point très épineux.

La Convention rappelle que la proportion de ces émissions de gaz à effet de serre provient pour 52% des automobiles, pour 19% des poids lourds, pour 19% des véhicules utilitaires et pour 4% des vols intérieurs. 

Inciter les usagers à ne plus prendre leur voiture

Les membres de la Convention Citoyenne pour le Climat ont donc proposé un certain nombre de mesures destinées à réduire l’usage solitaire de la voiture.

Cette baisse passe notamment par une généralisation du forfait mobilité durable. Celui-ci permettrait la prise en charge par l’employeur des frais engagés par leurs salariés réalisant leurs trajets en vélo ou en covoiturage.

De plus, les membres de la Convention proposent également de :

  • baisser la vitesse maximale sur les autoroutes à 110 km/h ou encore,
  • créer plus de parking-relais et de pistes cyclables afin de favoriser des modes de déplacements plus doux.

Abaisser le nombre de transports routiers polluants

La convention Citoyenne pour le Climat s’attaque également au transport de marchandises, en proposant de transformer les avantages fiscaux d’utilisation du gazole en aides au financement d’une flotte de véhicules plus propres.

S’ajoute également à cette proposition des obligations réglementaires et fiscales poussant à un report partiel du transport de marchandises vers des moyens de transport moins polluants.

S’attaquer au parc automobile trop polluant

Les membres de la Convention Citoyenne pour le Climat ont aussi adopté un certain nombre de mesures destinées à réduire le volume de véhicules polluants parmi le parc automobile français.

Les différentes propositions s’articulent notamment autour de :

  • l’interdiction des publicités pour les produits polluants comme l’automobile,
  • la fin des ventes de véhicules rejetant plus de 110 g de CO2 par kilomètre parcouru ou encore,
  • la création d’une vignette verte à coller sur les plaques d’immatriculation des automobiles les plus respectueuses de l’environnement.

Ces voitures pourraient ainsi être les seules autorisées à se rendre dans les centres-villes ou à pouvoir stationner sur des places réservées.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici