Réduire sa facture énergétique en étant éco-responsable

0
419

Avec une dépense moyenne annuelle de 2 980 euros par foyer, l’énergie est clairement l’affaire de tous.

L’enjeu s’avère d’ailleurs double tant pour les consommateurs tant dans leur quotidien avec la gestion de leur budget que pour leur préoccupation environnementale.

Faire des économies tout en faisant attention à la planète est aussi possible que primordiale. Parfois même, de simples gestes au quotidien suffisent pour y parvenir. C’est ce qu’a souhaité montrer Cetelem dans son infographie « Agir pour le climat » à l’occasion de la Semaine du Développement Durable du 30 mai au 5 juin.

Pour un habitat éco-responsable

En matière d’habitat, nombre de solutions ont été mises en place pour parvenir à cet objectif, ce qui a permis, en l’occurrence, de réduire l’émission de CO2 de 48% dans le parc de logements, avec plus de 2 millions de logements rénovés chaque année.

Au cœur de ces travaux de rénovation, figurent notamment le système de chauffage, ainsi que les travaux d’isolation des toitures, façades, portes et fenêtres.

Mais une fois les travaux effectués, la préservation de l’environnement passe également par des gestes essentiels au quotidien.

Il est, en particulier, recommandé de privilégier l’extinction des appareils électriques, ainsi que la diminution de son chauffage de quelques degrés et l’achat d’équipements répondant à la norme NF Environnement.

Pour en savoir plus : les solutions de rénovation de Travaux-Déco pour son logement.

Pour un véhicule économe et sain

Les véhicules hybrides rechargeables et les voitures électriques ont été développés pour réduire également l’émission de CO2. Si les automobilistes sont de plus en plus nombreux à opter pour cette solution (74% des véhicules neufs achetés en 2015), tout conducteur doit être sensibilisé à certains gestes contribuant à cette démarche éco-responsable.

A ce titre, il est tout particulièrement recommandé, pour réaliser une économie substantielle en matière d’énergie, de veiller au bon entretien de son véhicule, quel qu’il soit, en utilisant plus souvent le régulateur de vitesse, mais aussi en limitant la climatisation et en assurant la révision fréquente de son véhicule, tous les 20 000 à 30 000 km.

Innovations et tendances

Tant pour l’habitat que pour son véhicule, de nouvelles tendances sont apparues. De l’écocoaching à l’habitat coopératif, en passant par le covoiturage et l’autopartage, on ne cesse d’innover et de proposer des voies allant en faveur de la protection environnementale.

Il est également proposé, pour aider les foyers et les inciter dans cette voie, différentes aides gouvernementales comme le bonus écologique pour les automobilistes et le crédit d’impôt pour la transition énergétique pour tout investissement concernant son habitat.

Au fil du temps, la protection environnementale, qui habite tous les esprits, prend des allures innovantes et l’on parle déjà de maison autosuffisante ou de voiture autonome, ainsi que de nouvelles sources énergétiques.

agir-pour-le-climat