Peut-on manger bio et pas cher ?

0

Que l’on soit étudiant ou retraité, en galère passagère ou mère célibataire cela n’empêche pas de vouloir manger bon et bien. Manger bio devrait être à la portée de tous et toutes. Manger bio et pas cher est-ce possible ? Voici quelques astuces pour y parvenir.

Acheter bio et pas cher

Le prix des produits bio reste encore plus élevé que celui des produits conventionnels(1). Pour manger pas cher, il faut donc acheter malin, en pensant promotions et invendus, c’est la première étape. Les fruits et légumes bio doivent être achetés de préférence localement et de saison, si possible directement auprès du producteur. Voici par exemple le panier de saison tel que proposé par le ministère de l’Agriculture pour novembre (Agriculture.gouv.fr/panier-de-saison-novembre).


Une autre solution consiste à préférer les produits en vrac aux produits emballés, et plus généralement, n’acheter que ce dont on a besoin, pour éviter le gaspillage. En France, nous consommons 16 % de viande en plus que la moyenne des pays européens(2). Pour mémoire, les nutritionnistes conseillent de ne pas manger plus de 500 g de viande par semaine.

Cuisiner bio et pas cher

Les plats cuisinés coûtent plus chers que les produits bruts. Cuisiner à la maison permet donc d’économiser tout en sachant ce que l’on met dans son assiette. Il suffit parfois de lire les étiquettes pour se rendre compte du problème. Si l’on manque de temps dans la semaine, il suffit de cuisiner de plus grandes portions et de mettre au congélateur ou de faire ses conserves.


La plupart des fruits et légumes peuvent être consommés entièrement. Si le fruit est servi en jus, la pulpe et la peau pourront être utilisées dans des préparations, compotes, gâteaux. Même chose pour les épluchures des légumes qui peuvent être ajoutées aux potages, tartes, purées, etc.

Oui, il est possible de manger bio et pas cher, si l’on veut en faire un nouveau mode de vie. Quelques astuces et un peu de vigilance ne seront pas de trop.

(1) Source Veille économique – août 2013


(2) Source Rapport CIV – novembre 2014

PARTAGER SUR
Article précédentAux armes, citoyens du futur
Prochain articleEt si la voiture autonome nous venait finalement de France ?
Marie-France
Rédactrice de formation, Marie-France est devenue blog-addict depuis 2010. Elle se passionne pour tous les sujets de société et de développement personnel. Elle met ses compétences et son expérience au service de ConsoFutur pour faire avancer la vie vers un monde plus responsable et plus durable.