Aux armes, citoyens du futur

0
858

Nous devons réduire notre empreinte écologique, pour que la Terre continue de suffire à tous nos besoins. Aux armes, citoyens du futur !

Sans être trop alarmiste, on ne peut nier que le défi de ce siècle est écologique. Il n’est pas admissible, en effet, de rester passif devant la diminution des ressources naturelles, le réchauffement de la planète ou l’extinction de certaines espèces. Ne dit-on pas que l’union fait la force ? C’est le moment de prouver aux générations futures que nous sommes capables de réduire notre empreinte écologique.

La bonne nouvelle ? L’Homme est seul responsable de son empreinte écologique

Difficile en effet d’accuser la nature elle-même, nous sommes les seuls responsables de ce qu’est devenue la planète. La révolution industrielle, la mécanisation des déplacements, l’évolution des technologies, tous ces bienfaits de la science et de la technique, qui ont amené dans la vie de l’Homme un confort jamais atteint, sont aussi à l’origine de la plus grande part des gaz à effet de serre. A cela s’ajoute l’évolution de la population mondiale et la consommation de masse.


Vous avez dit « bonne nouvelle » ? C’est en effet ce que croit Isabelle Autissier, qui considère que ce que l’Homme a fait, il peut le défaire (Lire l’article d’Isabelle Autisser sur le HuffingtonPost). Le premier acte : une prise de conscience massive de l’impact de la mondialisation sur l’environnement.

Rétropédaler sans rétrograder

Pas question de se priver du confort que nous ont offert nos parents et grands-parents. Nous n’allons pas nous priver de chauffage, mais nous pouvons, dans chaque foyer, remplacer un système de chauffage polluant par un système écologique. Même combat pour les voitures : remplaçons nos vieux diesels par des moteurs électriques.


La révolution industrielle a fait long feu. C’est l’heure de la révolution écologique. Les panneaux solaires se posent sur tous les toits et deviennent de plus en plus performants. Les ingénieurs redoublent d’ingéniosité. Non seulement l’Homme est capable de faire autrement, mais il est aussi capable de faire beaucoup mieux.

Les citoyens du futur se reconnaîtront

Si l’on veut devenir éco-citoyen, il suffit d’adopter de nouvelles habitudes. L’Homme est capable de changer, d’évoluer, de devenir meilleur. Plus nous serons nombreux à réduire notre empreinte écologique, plus vite la planète sera hors de danger.


Il est possible, dans un premier temps, de calculer son empreinte écologique en ligne sur le site de WWF.

Remplir le questionnaire permet de se rendre compte des améliorations que nous pouvons apporter à nos pratiques pour réduire notre empreinte écologique :

  • Consommer des produits locaux, de saison, certifiés.
  • Diminuer la consommation de produits laitiers, de viande et de poisson.
  • Limiter le gaspillage alimentaire.
  • Trier/recycler les déchets.
  • Rouler moins et/ou remplacer son véhicule diesel/essence par un véhicule écologique ou utiliser les transports publics.
  • Eviter l’avion et les croisières pour les vacances.
  • Remplacer les systèmes de chauffage par des systèmes écologiques.
  • Privilégier les appareils électroménagers de classe A++. Pour laisser une planète saine aux générations futures, il nous appartient, individuellement et tous ensemble, de mener ce combat.
SHARE
Previous articleBoire un verre de vin rouge : à votre santé
Next articlePeut-on manger bio et pas cher ?
Marie-France
Rédactrice de formation, Marie-France est devenue blog-addict depuis 2010. Elle se passionne pour tous les sujets de société et de développement personnel. Elle met ses compétences et son expérience au service de ConsoFutur pour faire avancer la vie vers un monde plus responsable et plus durable.