Consommation collaborative : tout savoir sur le crowdshopping

0
133
carte du monde remplie d'annotations

On connait tous depuis quelques années les principes de crowdfunding, de crowdsourcing ou encore de crowdlending. Mais connaissez-vous le crowdshopping ?

Une de vos amies part à New York ? Vous lui demandez de vous rapporter un jean Levi’s ou une paire de Converse parce que là-bas “tout est moins cher”.

Mais quand vous n’avez pas d’amis en voyage, et que vous voulez faire un peu de shopping, vous vous rendez naturellement sur internet. Sauf qu’entre l’achat du produit, les frais de port, l’estimation du temps de livraison et votre gardienne qui part en vacances, finalement obtenir ce jean Levi’s devient long et cher…

Des sites spécialisées dans le crowdshopping

C’est pour répondre à cette problématique, que des plateformes ont vu le jour pour mettre en relation des voyageurs avec des acheteurs. Reposant sur le système de l’économie collaborative comme Uber ou Airbnb, ces nouvelles startups sont en plein essor. C’est le cas de WorldCraze qui met en relation des voyageurs avec des acheteurs dans le monde entier.

De cette façon l’acheteur se voit exonéré des frais de ports, délais approximatifs et autres éventuels problèmes. De plus, le voyageur est rémunéré pour cette transaction.

Comment ça marche ? Un internaute fait sa demande d’un produit en particulier sur un des sites de crowdshopping, et renseigne quelle est la rémunération qu’il accorde au voyageur lui ramenant le produit. Le voyageur qui accepte la mission se procure le produit sur place, puis le ramène en France à son acheteur.

La consommation collaborative est un vrai sujet à l’heure de la mobilité : on connait depuis quelques années maintenant les échanges de maison, le covoiturage, etc… Avec le crowdshopping, ce sont les biens de consommation qui entrent au cœur de ce nouveau système de consommation. Avec ces plateformes de mise en relation entre consommateur et voyageur, tout le monde peut se transformer en livreur le temps d’un voyage.