Pas de sac, pas d’emballage, que du vrac

0

Une directive européenne parue en mai 2015 prévoit de réduire l’utilisation des sacs plastiques de 80 % à échéance 2025. Le vrac est-il la solution pour éradiquer les matières plastiques et autres emballages ?

Le sac plastique doit être éradiqué

L’Europe l’a dit, la France l’appliquera dès 2016. La loi de transition énergétique publiée en août 2015 prévoit en effet de supprimer les sacs de caisse en matières plastiques à usage unique dès le 1er janvier 2016. En 2017, tous les autres sacs en matières plastiques à usage unique disparaîtront, sauf s’ils sont compostables.


Comment ne pas être d’accord avec cette mesure quand on voit l’impact des sacs plastiques sur l’environnement (cf. infographie ci-dessous).

plastique-en-mer-infographie

Le vrac, la solution ?

Le vrac a commencé à voir le jour dans les coopératives bio, les petites épiceries et, en moindre mesure, dans les grandes surfaces. Le sac plastique est remplacé par un sac papier à l’ancienne.


De nouvelles enseignes vont plus loin en adoptant le « tout vrac ». C’est le cas du réseau « daybyday-shop.com » qui compte aujourd’hui 7 magasins 100 % vrac et d’autres projets de franchise à l’étude. « La ReCharge » à Bordeaux ou « La Juste Dose » à Nancy proposent également ce système privilégiant aussi l’approvisionnement en local.

Gageons que la suppression des sacs plastiques va aider les distributeurs à inventer de nouvelles solutions et à dépasser les difficultés qui peuvent s’opposer au « tout vrac ».

Source : France Info TV – La vente « en vrac » a le vent en poupe