Les insectes, des aliments pour toute la famille

0
pates aux insectes

Consommer différemment, c’est ce que veulent de plus en plus de personnes souhaitant découvrir de nouveaux modes alimentaires. Faire adopter ces nouveaux modes alimentaires aux enfants est moins évident. C’est le cas des insectes, par exemple. Pour y parvenir, une entreprise de Normandie a lancé sur le marché une marque de pâtes à base d’insectes.

Des pâtes originales

Elles ressemblent à des pâtes au blé complet, elles ont la couleur des pâtes au blé complet, elles ont le goût des pâtes au blé complet, mais ce ne sont pas des pâtes au blé complet. Ces pâtes sont en fait réalisées avec de la semoule de blé dur, de la farine d’insectes et du blanc d’œuf. Cette recette a été élaborée par Matthieu Clouet. Son entreprise produit des larves de vers de farine utilisées pour faire les pâtes. Ces petits vers longs sont très peu utilisés en Europe, particulièrement en tant qu’aliments de base.

WebJunior a posé la question à des enfants : seraient-ils prêts à tenter l’expérience. Il semblerait que les enfants y sont prêts si c’est la dernière solution pour sauver la planète, comme bon nombre de leurs parents. Alors pour faire manger des insectes aux enfants, rien de tel que des pâtes, c’est leur aliment préféré (après le hamburger, peut-être ?).

Une alimentation riche en protéines

Ces pâtes sont sources de protéines et particulièrement riches en vitamines contrairement à des pâtes classiques. Comme le dit Matthieu Clouet, elles représentent une solution facile pour intégrer les insectes dans votre alimentation. Son objectif est de trouver une alternative à la protéine de viande, dont on sait qu’elle ne suffira pas à nourrir toute la planète.

La farine des pâtes est tirée de vers nourris uniquement à base de végétaux, de manière entièrement biologique. Les insectes contiennent également une grande quantité de fibres, de calcium et de protéines.

Manger des insectes, oui, mais français

Les insectes composant ces pâtes sont 100% élevés en France et sont nés dans l’hexagone. Ces petits vers appelés ténébrions vivent dans la tranquillité des moulins et représentent un bon moyen de consommer durablement, en parfaite osmose avec la nature. En effet, l’élevage des insectes, pour l’équivalent en bœuf, consommera 50 fois moins d’eau et émettra 100 fois moins de gaz à effet de serre au cours de sa croissance.

PARTAGER SUR
Article précédentNourriture royale pour bébé bio
Prochain articleLa domotique au service de l’environnement
Marie-France
Rédactrice de formation, Marie-France est devenue blog-addict depuis 2010. Elle se passionne pour tous les sujets de société et de développement personnel. Elle met ses compétences et son expérience au service de ConsoFutur pour faire avancer la vie vers un monde plus responsable et plus durable.