Les gestes à mettre en place pour limiter son empreinte écologique digitale

0
vous avez trop de messages

S’il paraît utopique d’effacer entièrement son empreinte écologique liée à l’usage d’internet, il est cependant possible de réduire d’une manière drastique l’impact environnemental de nos utilisations quotidiennes. Que l’on soit un utilisateur intensif ou occasionnel d’internet, il s’agit de revoir certains de ses comportements pour réduire son empreinte écologique digitale.

L’usage d’internet impacte-t-il vraiment l’environnement ?

Surfer sur internet, uploader ses fichiers sur le cloud, télécharger des vidéos sur des plateformes dédiées, archiver ses mails, parler avec ses amis sur les réseaux sociaux depuis n’importe quel support, telles sont les activités que nous faisons au quotidien et que nous croyons banales.

Cependant, il faut savoir que toutes les actions qui sont liées à l’usage d’une technologie précise et internet ont un énorme impact sur l’environnement. Les chiffres sur la question sont alarmants. En effet, les scientifiques auraient réussi à démontrer que le web serait responsable de près de 14 % des émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial pour cette année 2020.

Quelques idées pour réduire son empreinte écologique digitale

Il est vrai que l’impact de l’utilisation du web n’est pas aussi important qu’un trajet en voiture, mais il mérite tout de même d’être réduit. Pour ce faire, il faudra adopter des gestes simples au quotidien.

Internet réduire empreinte écologique digitale

Le premier d’entre eux concerne l’utilisation de l’ordinateur en général. Plutôt que de le mettre en mode veille, lorsqu’il ne sert pas, il suffit de l’éteindre. Pour ce qui est des mails, il est conseillé de les trier, de les archiver ou de les supprimer. En effet, un simple e-mail générerait 4 grammes de CO2.

Le stockage des courriels désuets n’a pour effet que d’entraîner une surconsommation dans les efforts de conservation de ces données par les hébergeurs. Il existe de nombreux outils pour trier, classer, éliminer ses messages.

Installer des programmes antispam qui se chargeront de filtrer les contenus des newsletters permet d’éliminer sereinement les mails inutiles. Recevoir moins de mails évite une multiplication des consultations de sa messagerie

En ce qui concerne les équipements, il n’est pas utile de les renouveler sans cesse sans besoin réel. Il n’y a rien de mal à suivre la tendance, mais cela contribue à engendrer une masse importante de déchets sources de pollution.

Réutiliser, faire don ou recycler

Certains datas centers ont pour politique de remplacer leurs serveurs lorsqu’ils arrivent en fin de vie, car ils entraînent une surconsommation énergétique. Ce geste est louable, mais plutôt que d’aller jeter tout cet équipement, il est préférable de les offrir à des organismes qui en ont besoin comme les écoles, les universités ou les instituts.

Lire aussi « Le top 4 des gestes et réflexes écologiques« 

Si les serveurs ne sont plus en état de marche, il faudra prendre soin de les reconditionner avant de les affecter à d’autres tâches moins pénibles pour eux et qui ne les poussent pas à surconsommer de l’énergie.

A la maison comme au travail, il ne faudra pas oublier les petits gestes qui font la différence. Éteindre son ordinateur comme on éteint la lumière lorsqu’on quitte une pièce, limiter ses emails comme on limite ses déplacements, etc.