Compléments alimentaires : ne pas dépasser la dose prescrite

0
764

Avant le début de l’hiver, il arrive que l’on se sente fatigué et l’on pense alors aux compléments alimentaires. C’est souvent une bonne solution de compléter une alimentation pas toujours équilibrée. Probiotiques, oméga 3, vitamines A, B, C, D, E… Comment s’y retrouver pour en tirer tous les bénéfices ?

Ne pas confondre compléments alimentaires et médicaments

Si l’on peut les trouver en pharmacie, les compléments alimentaires ne sont pas des médicaments. Le fait est qu’ils ne nécessitent pas d’autorisation de mise sur le marché. Ils ne sont pas considérés comme ayant le pouvoir de guérir, ni même de prévenir les maladies. A ce titre, ils ne sont pas remboursés par la Sécurité Sociale et très rarement par les mutuelles (une liste ici : http://www.onatura.com/les-consultations/nutrition).


Pour autant, les compléments alimentaires ne sont pas exempts de tout contrôle. Ils sont soumis aux mêmes règles que les autres produits alimentaires (pesticides, OGM, additifs, traces d’allergènes, etc.).

Quels risques pour la santé

Les principaux risques concernent des surdosages, essentiellement des vitamines liposolubles (A, D et K et quelques minéraux). Les risques sont cependant assez réduits :

Pour la vitamine A, le surdosage est estimé à 10 fois l’apport journalier pendant plusieurs mois.
Le surdosage en vitamines D et K est rare et les compléments alimentaires vendus en France n’en contiennent pas.
Le surdosage en minéraux s’établit à des doses très élevées, bien supérieures à ce que contiennent les suppléments.
D’une manière générale, la supplémentation en minéraux se prend sur prescription médicale et le risque de surdosage est donc réduit.
Pour éviter toute difficulté, le mieux est encore de se renseigner auprès de son médecin traitant, de lire les notices pour connaître les doses et les contre-indications (notamment chez les femmes enceintes) et de vérifier la qualité et la provenance des compléments que l’on achète. Pour plus d’informations sur les risques, consulter le site du gouvernement.

Source : Le grand livre des compléments alimentaires de Danièle Festy, aux Editions Quotidien Malin.

PARTAGER
Article précédentUn logement modulable pour habiter chez ses parents
Article suivantBois et paille : les éco-matériaux de l’éco-construction
Marie-France
Rédactrice de formation, Marie-France est devenue blog-addict depuis 2010. Elle se passionne pour tous les sujets de société et de développement personnel. Elle met ses compétences et son expérience au service de ConsoFutur pour faire avancer la vie vers un monde plus responsable et plus durable.