Des compléments alimentaires français et écoresponsables

0
11
compléments alimentaires français

Les personnes qui adoptent les compléments alimentaires français les choisissent naturels et bio. Elles peuvent désormais aller plus loin dans leur recherche d’une vie plus saine et responsable en adoptant les compléments alimentaires écoresponsables. Les fabricants français s’engagent dans une démarche durable avec des produits réunissant l’innovation, les ingrédients naturels et bio et l’écoresponsabilité.

Des ingrédients bios et naturels de qualité dans les compléments alimentaires français

Les fabricants français de compléments alimentaires s’engagent en masse dans des démarches qualité. Ils éliminent massivement les substances controversées de leurs procédés de fabrication pour garantir l’innocuité de leurs produits. Avec une chaîne de production bien maîtrisée, ils ont ainsi écarté  :

  • les OGM,
  • les additifs,
  • les pesticides,
  • les excipients,
  • les métaux lourds,
  • les nanoparticules,
  • les dérivés de synthèse.

La recherche, l’innovation, l’analyse des risques, le sourcing et le contrôle qualité permettent de produire des compléments de grande qualité, aussi bien dans les méthodes d’extraction et de mise en valeur des principes actifs que dans la composition même des produits. Bio et naturels, les produits sont garantis sans allergène, sans soja, sans gluten, sans crustacé, etc.

compléments écoresponsables

Certains fabricants, comme Nat&Form, assurent une totale transparence auprès de leurs clients :

  • publication des certificats de conformité de leurs produits,
  • envoi sur demande des bulletins d’analyses.

D’autres, à l’instar de UNAE , garantissent n’ajouter aucun élément provenant de l’élevage intensif d’animaux (absence de collagène, chondroïtine ou glucosamine animale, absence de gélatine dans les gélules, oméga-3 provenant de la pêche artisanale durable et respectueuse des océans).

Une démarche écoresponsable pour des clients exigeants

Les laboratoires ont pris conscience de leur impact environnemental et travaillent chaque jour à le diminuer, qu’il s’agisse de la traçabilité des composants, de la composition des enveloppes des gélules ou encore des formules de fabrication.

Certains, comme Dynveo, se sont installés dans des bâtiments à énergie positive. Ils utilisent des panneaux solaires pour fonctionner en autonomie énergétique.

Nombre de laboratoires diminuent aussi leur facture carbone en utilisant des emballages 100 % compostables. Produits à base de matières végétales biosourcées, par exemple la canne à sucre ou le maïs, ces emballages peuvent se recycler ou se composter.

Ainsi, la plupart des fabricants de compléments alimentaires n’utilisent plus que des emballages 100 % recyclables, du flacon à l’étiquette en passant par la colle. Ces emballages entièrement écologiques une fois vides, répondent à des exigences de valorisation par biodégradation ou par compostage. Fabriqués selon la norme AFNOR EN 13432, ils ne produisent aucun impact environnemental, qu’ils soient collectés en vue de leur recyclage, mis au bac à compost ou enfouis avec les déchets ménagers.

PARTAGER
Article précédentLes 5 start ups du futur
Article suivantFleurs Françaises, c’est possible ?
Marie-France
Rédactrice de formation, Marie-France est devenue blog-addict depuis 2010. Elle se passionne pour tous les sujets de société et de développement personnel. Elle met ses compétences et son expérience au service de ConsoFutur pour faire avancer la vie vers un monde plus responsable et plus durable.