Un logement modulable pour habiter chez ses parents

0

Quand on achète une maison, on ne n’imagine pas ce que la vie peut réserver. Et puis un jour, on se dit qu’il faudrait pousser les murs ou, à l’inverse, que la maison est devenue trop grande. Pas d’autre choix alors que de vendre le bien dans lequel on a passé une partie de sa vie. L’arrache-cœur…

C’est probablement ce qui a inspiré le créateur du concept Evoluvie, qui permet de faire évoluer l’habitation pour éviter ces situations. Un concept étonnamment simple : l’appartement est composé de deux logements, un logement principal et un secondaire plus petit, séparés ou réunis par un kit installable en 2 heures.

Quelques exemples d’évolutions envisageables pour un appartement Evoluvie 5 pièces :

Le couple achète grand car il veut avoir des enfants. Il habite le 3 pièces et loue le 2 pièces. Sa capacité d’emprunt est augmentée d’autant.
Quand les enfants naissent, le couple réinvestit la totalité de l’appartement.
Les enfants grandissent et ont besoin d’indépendance : ils s’installent dans le 2 pièces. Une kitchenette y est installée.
Les enfants partent et l’épouse change de travail pour devenir naturopathe. Elle installe son bureau dans le 2 pièces pour recevoir sa patientèle.
A la retraite, le couple n’a plus besoin des deux appartements. Belle-maman, qui veut rester autonome malgré ses 90 ans, sera installée dans le plus petit. Le couple pourra s’occuper d’elle et elle pourra garder son indépendance.

Une opportunité de placement pour les investisseurs

Les investisseurs seront aussi intéressés par ce concept, qui permet d’optimiser son bien en fonction de la demande.
La location de logements de petite surface est souvent plus rentable au m². La revente du bien pourra se faire en un ou deux lots, pour tenir compte du marché. Autre possibilité, arrivé à la retraite, le propriétaire pourra habiter l’un des logements et louer le second pour bénéficier d’un complément de retraite.

PARTAGER SUR
Article précédentLes gueules cassées traversent l’Atlantique
Prochain articleCompléments alimentaires : ne pas dépasser la dose prescrite
Marie-France
Rédactrice de formation, Marie-France est devenue blog-addict depuis 2010. Elle se passionne pour tous les sujets de société et de développement personnel. Elle met ses compétences et son expérience au service de ConsoFutur pour faire avancer la vie vers un monde plus responsable et plus durable.