La SPA vous invite à agir contre la maltraitance des animaux

0

Avec un chiffre record de 60 milliards d’animaux tués par an, l’abattage d’animaux divise plus que jamais. Très impliqué dans la cause animale, la SPA lance un site Internet pour contrer la pratique.

L’abattage d’animaux, où en est-on ?

Chaque seconde, environ 1900 animaux sont abattus dans le monde, et souvent dans le non-respect de leur condition d’être vivant. Il y a deux mois apparaissait une vidéo qui présentait la violence d’un abattoir bio. Le contenu : des animaux abattus sans anesthésie, attaqués par des employés qui se moquent délibérément de leur condition, allant parfois jusqu’à leur asséner de courtes décharges électriques, pour s’amuser.

Avec plus d’un million de vues et des réactions de toutes parts, cette vidéo a déchaîné les internautes, et renforcé la nécessité d’agir contre ce genre de pratiques.

site internet : je vous fais une lettre
La page d’accueil du site « Je vous fais une lettre »

Les militants pris par la main

Après une forte médiatisation de la vidéo, la SPA profite de l’occasion pour lancer une nouvelle campagne, centrée sur la torture animale. Nommée « #JeVousFaisUneLettre », elle regroupe ses intentions sous un slogan simple et choc : « la torture…c’est légal ? ». Prenant la forme d’un site web, elle propose d’impliquer les internautes dans le combat contre trois sujets de la torture animale : les abattoirs, l’expérimentation animale et la corrida.

Cette implication se déroule en trois étapes :

  • L’internaute associe son compte Twitter au site jevousfaisunelettre.la-spa.fr
  • Il choisit sa cause parmi les 3 citées ci-dessus
  • Il sélectionne enfin un destinataire parmi des représentants du gouvernement (François Hollande, Manuel Valls et autres)

A partir de ces données, un tweet est généré et envoyé à la personne sélectionnée. L’action n’est aucunement limitée à un tweet par personne et il est possible de tweeter encore et encore en rechargeant la page.

spa métro
Des affiches présentes dans le métro parisien.

La campagne #JeVousFaisUneLettre tente de faire participer la population à l’action militante qui anime la SPA, comme pour lui donner plus de poids. Toutefois, malgré l’engagement de plusieurs centaines de personnes sur Twitter et une campagne d’affichage dans le métro parisien, l’initiative se heurte à un manque de médiatisation évident. Pouvons-nous y voir un désintérêt de la cause animale de la part des médias, voire même, de la population française dans son ensemble ?