Les français sont-ils adeptes du bio ?

0
Plat de produits bios

27La France devient de plus en plus sensible à l’écologie. En 2013, 37% des français consommaient des produits bio. En 2015, le chiffre est passé à 65%. Consofutur décortique les chiffres du bio en 2015.

Des consommateurs toujours plus nombreux

En 2015, 89% des Français mangent bio de manière occasionnelle, alors qu’ils étaient seulement 54% en 2003. La raison ? Le produit jouit d’une bien meilleure image auprès de la population. 3/4 des français pensent désormais que le bio est une solution aux problèmes économiques et environnementaux, et que sa consommation préserve la santé, est plus saine.

D’un autre côté, les industriels, conscients de l’engouement du bio, trichent parfois sur leurs produits, avec le sans-gluten notamment, mais surtout avec leurs prix, gonflés avec la tendance : payer plus cher pour manger sain.

Des moyens toujours plus grands

Plus qu’à l’échelle des consommateurs, la montée du bio se voit également à l’échelle des producteurs puisque 4.9% du territoire français est occupé pour le travail du bio. Ces quelques 1,31 million d’hectares sont utilisés par 28 725 fermes bio qui totalisent 68 940 employeurs.

Si ce constat est en partie dû à la montée en popularité du bio, il l’est également à des aides financières plus importantes qu’auparavant. Cependant, elles restent inférieures à celles données pour la nourriture non bio. La France adhère au bio, c’est sûr, mais reste assez modérée concernant sa démocratisation totale.

Alors que la France se préoccupe plus que jamais de la protection de l’environnement, le bio voit naturellement son nombre d’adeptes grandir et ses installations se développer. Avec une telle augmentation, la France a plus que jamais envie de manger sain, de manger bio. Aux industriels désormais de leur donner les clés pour le faire.