La lutte des autorités contre les sacs plastiques

0
déchets plastique

Les sacs-plastiques sont des éléments de notre quotidien particulièrement polluants et qui pourrissent littéralement notre environnement. Alors que de nombreux pays, comme la France, ont interdit leur utilisation, ils tendent à réapparaître comme par magie dans la nature. Afin de lutter contre ces derniers au Congo, plusieurs arrêtés visent à les interdire.

L’interdiction des sacs plastiques, une loi difficile à suivre

Parti plus tôt que la plupart des pays, le Congo a interdit l’usage des sacs plastiques en 2011. Mais en dépit de protection améliorée au niveau environnemental, la loi reste assez compliquée à être appliquée. Pire même, des trafics de sachets et sacs plastiques se sont développés. En réaction, le Gouvernement congolais a été dans l’obligation de durcir la lutte en élargissant les actions et surtout en impliquant toujours plus de ministères, comme celui de la Défense, ou encore les promoteurs privés.

Les sacs plastiques et la pollution

Les sacs plastiques sont plus généralement une source très importante de pollution durant tout leur cycle de vie, de leur fabrication au moment où on les retrouve dans la nature. La production de ces sacs est nocive pour l’environnement et il apparaît également que l’usage de tels sacs n’est pas économiquement rentable. Selon plusieurs organismes les sacs plastiques seraient trop légers pour être recyclés et consommeraient bien plus de ressources qu’ils n’en sauvent.

Le recyclage impossible

Que ce soit en France ou au Congo, la lutte au niveau international s’organise peu à peu contre les sacs plastiques. En effet, les technologies évoluent grandement et certains pays imposent d’avoir des sacs plastiques entièrement biodégradables. A titre d’illustration, la France utilise tous les ans plus de 18 millions de sacs plastiques ! Les consommateurs ont bien sûr un rôle très important à jouer dans cette histoire. Il est bon de noter que pour avoir les meilleures pratiques, un éco consommateur doit refuser systématiquement les sacs plastiques en caisse s’ils ne sont pas biodégradables, et préférer prendre son propre cabas pour faire ses courses ! Cette initiative participera à sauver notre planète et à la préserver contre une pollution trop forte pour nos enfants.

PARTAGER SUR
Article précédentDossier: La végétalisation des villes
Prochain articleCombien vous coûte réellement votre voiture ?
Marie-France
Rédactrice de formation, Marie-France est devenue blog-addict depuis 2010. Elle se passionne pour tous les sujets de société et de développement personnel. Elle met ses compétences et son expérience au service de ConsoFutur pour faire avancer la vie vers un monde plus responsable et plus durable.