L’ordinateur qui chauffe, une innovation intéressante

0
ordinateur-radiateur-qarnot

Besoin de réchauffer son intérieur à l’approche de l’hiver ? Utiliser de manière ingénieuse, la chaleur produite par les ordinateurs est désormais une solution viables pour chauffer son habitation (presque) gratuitement.

Transformer les datas center en radiateurs

Qarnot Computing est une jeune entreprise française qui s’est basée sur un concept simple : utiliser la chaleur des appareils pour chauffer une pièce. La start-up a remplacé les résistances classiques des ordinateurs par des processeurs hyperpuissants. Une fois ces derniers connectés à internet, ils peuvent effectuer de très gros calculs rapidement et la chaleur produite peut ainsi être adaptée en fonction de la demande. L’entreprise propose ainsi du « calcul à la demande » comme elle s’amuse à le dire.

Une solution particulièrement écologique

Contrairement aux datas center classiques, ce système est très écologique. En effet, les datas center classiques produisent une forte quantité de chaleur qui est refroidie par d’énormes systèmes de climatisation.

Dans le cas de ces systèmes innovants, la chaleur produite va être utilisée pour chauffer les infrastructures existantes. Le chauffage est ainsi financé par les entreprises qui font appel aux calculateurs.

Il est cependant indispensable, lorsque l’on installe des chauffages de ce type, de les installer dans des zones bien déterminées, puisqu’ils nécessitent une bonne isolation thermique. En été, les chauffages étant éteints, la société privilégie des installations dans les écoles et les universités, inoccupées pendant 2 mois. Quarnot computing propose alors ses services de manière gratuite pour produire plus de chaleur le reste de l’année.

D’abord développée auprès de Télécom Paris Tech, cette nouvelle technologie tend à se répandre petit à petit et touches les gros utilisateurs de calcul informatique : industrie, graphisme, banques, etc.  En ce qui concerne les radiateurs, la société développe actuellement son Q-Rad, un radiateur intelligent qui sera tout à fait adapté dans les bâtiments à énergie positive.

PARTAGER SUR
Article précédentQue contiennent les eaux en bouteille ?
Prochain articleCosmétiques : les plus chers ne sont pas les meilleurs
Marie-France
Rédactrice de formation, Marie-France est devenue blog-addict depuis 2010. Elle se passionne pour tous les sujets de société et de développement personnel. Elle met ses compétences et son expérience au service de ConsoFutur pour faire avancer la vie vers un monde plus responsable et plus durable.