L’île-de-France accueillera des téléphériques urbains dès 2021

0
618
téléphérique

Bus, métro, tramway…les français empruntent chaque jour divers transports en commun pour aller étudier, travailler ou tout simplement, se déplacer. Afin de faciliter encore plus les déplacements dans la région Île-de-France, Valérie Pécresse annonce l’arrivée prochaine des téléphériques urbains.

Un projet ambitieux…

Quel est l’objectif majeur de l’installation de ces nouveaux transports ? Eviter tous les problèmes liés aux routes. Celles-ci sont régulièrement encombrées en heure de pointe, et il suffit parfois d’un camion qui négocie mal un virage pour bloquer toute une ligne de bus ou de tramway. Avec l’installation d’un tel moyen de transport, les problèmes pourront ainsi être « survolés », ce qui réjouit autant qu’il peut poser de problèmes.

Si effectivement le téléphérique survole la route, quid du danger pour les personnes qui se déplacent sous celui-ci ? Si il y a un problème sur la ligne et qu’un téléphérique est bloqué en plein milieu, comment font les passagers, sachant qu’ils ne peuvent pas simplement descendre comme pour un bus ou un tramway ? Ces questions pratiques constituent pour l’instant le plus grand rempart contre le projet de Valérie Pécresse.

…mais néanmoins réalisable

Pourtant, économiquement, le projet est convaincant. L’installation de câbles pour le déplacement du transport est bien moins coûteuse que les infrastructures mises en place pour un tramway. Elle s’effectue aussi plus rapidement.

Le premier de ces téléphériques devrait voir le jour dans le Val-de-Marne (94) dès 2021 et transporter jusqu’à 1800 personnes par heure.