L’hébergement collaboratif pour vos voyages

0
551

Selon une étude menée par le cabinet Protourisme, en 2014, 60% des français prévoyaient de partir en vacances. En 2015 ce chiffre est monté à 63%.

Cependant, crise économique oblige, les français ont un budget plus serré pour voyager et prennent des vacances moins longues. Ils se tournent aussi vers des solutions alternatives comme l’hébergement collaboratif. Voyons ensemble ce qu’est l’hébergement collaboratif, ses différents modes et les intérêts qu’il présente.

Qu’est-ce que l’hébergement collaboratif ?

L’hébergement collaboratif ou cohébergement est un concept de partage et d’échange de logement. Ce système a vu le jour aux Etats-Unis dans les années 90. Il est basé avant tout sur la solidarité. Au départ, il avait pour but d’aider ceux n’ayant pas les moyens de s’offrir un logement pour les vacances comme les demandeurs d’emploi, les familles,…

Aujourd’hui ce concept de partage est ouvert à tous. L’hébergement collaboratif est de plus en plus utilisé par les français comme solution alternative pour leur logement de vacances.

D’ailleurs, selon une étude TNS Sofres réalisée en Novembre 2013, 1 français sur 2 déclarait être adepte de la consommation collaborative. La consommation collaborative englobe l’hébergement mais aussi le covoiturage, les échanges de services rendus entre particuliers, les achats entre particuliers, etc.

Les différents modes d’hébergement collaboratif

Plusieurs types d’hébergement collaboratif sont proposés sur le Net. Cette liste n’est pas exhaustive car de nouvelles tendances voient le jour chaque année. Voici les principaux types de cohébergement pour des vacances en France mais aussi à l’étranger:

Le Couchsurfing

Comprenez « voyage d’un canapé à l’autre ». Ce système est complètement gratuit et n’est pas basé sur la réciprocité (pas besoin d’échanger son logement en retour). Comme son nom l’indique, l’hôte peut vous recevoir sur son canapé mais aujourd’hui de plus en plus propose une vraie chambre. Le Couchsurfing reste le moyen le plus économique pour dormir pendant ses vacances. Il est surtout utile pour des vacances de courte durée car les conditions de sommeil ne sont pas toujours garanties.

L’échange de maison

Vous pouvez décider d’échanger votre logement contre un autre situé sur votre lieu de vacances. Pour plus de sécurité et pour éviter les mauvaises surprises, il est recommandé de passer par des sites internet d’échanges, sérieux et reconnus.

Le Greeting

Ce mouvement est né à New York durant les années 90. Il est basé sur le volontariat et est donc gratuit. L’hôte vous accueille dans sa maison et vous sert de guide pendant votre séjour pour vous faire découvrir sa ville à sa façon. Renseignez-vous sur le réseau de « greeters » car il reste tout de même assez restreint à l’heure actuelle.

Loger chez l’habitant

De plus en plus de sites internet vous proposent de louer un logement complet ou seulement une chambre chez l’habitant. Cette location se fait contre une rémunération mais les prix affichés restent nettement inférieurs à ceux pratiqués par les hôtels traditionnels. Dans certaines villes, l’aspect légal de ce système reste encore assez flou.

Help Exchange

Ce concept est simple. Vous effectuez des travaux pour l’hôte et en échange il vous offre le gîte et le couvert. Il permet d’être logé et nourri gratuitement mais vous disposerez de moins de temps pour visiter votre lieu de vacances et pour vous reposer.

Le Woofing

C’est le même concept que l’help exchange mais il ne se pratique que dans les fermes biologiques. Vous travaillerez donc à la ferme avec les hôtes et en échange ils vous offriront les repas et le logement.

Le Nightswapping

Ce système est basé sur la réciprocité. Plus vous logez de personnes chez vous, plus vous « gagnerez » des nuits pour dormir chez d’autres membres du réseau. Ce système repose donc sur le partage mais oblige à recevoir des gens pour pouvoir être logé soi-même.

Le Gamping

Contraction de « garden » et de « camping », le gamping permet de louer le jardin d’un particulier pour y poser sa tente ou son camping-car. Vous pouvez choisir, à travers des sites spécialisés, votre emplacement grâce à des photos des différents jardins proposés. Comme le camping se fait dans les jardins de particuliers, les infrastructures ne sont pas toujours adaptées aux tentes et aux camping-cars.

Pourquoi choisir l’hébergement collaboratif pour vos vacances ?

Ce concept de partage d’hébergement permet de rencontrer de nouvelles personnes et de créer des amitiés au fil du temps. Lorsque ce n’est pas gratuit, les prix restent tout de même en-dessous de ceux affichés dans des hôtels traditionnels. Il est basé sur la solidarité et sur la convivialité. Ce système de cohébergement permet aussi de partir plus souvent en vacances sur des périodes plus courtes et d’avoir un budget plus important à dépenser sur le lieu de vos vacances.

 

En conclusion, l’hébergement collaboratif possède un bel avenir devant lui car une nouvelle forme d’économie de partage est en train d’émerger. Grâce à l’expansion d’internet et des réseaux sociaux ce système tend d’ailleurs à se démocratiser et ainsi à être utilisé par un plus grand nombre de personnes. Si vous n’aviez jamais envisagé l’hébergement collaboratif pour vos voyages, réfléchissez-y et sautez le pas !