De l’autopartage 100% électrique dès 2019 à Paris

0
Car2Go_autopartage 100 % électrique à Paris
Deux voitures Smart Fortwo de la flotte Car2Go à Austin, au Texas

Début 2019, plusieurs centaines de voitures électriques débarqueront à Paris. La ville dispose déjà des infrastructures, laissées vacantes à la suite de la résiliation du contrat Autolib et du retrait des Bluecar à l’été 2018. La maire de Paris vient d’annoncer que les 1000 bornes Autolib’ seraient disponibles dès le 1er décembre. L’autopartage 100 % électrique à Paris est en route pour 2019.

Exit BlueCar, bienvenue à Car2Go

Le groupe Bolloré a retiré petit à petit ses véhicules électriques et la place est désormais libre. Nombreux se demandaient quel avenir pour l’autopartage à Paris. Investie par les grandes marques, la place n’est pas encore saturée. Anne Hidalgo a promis, lors du dernier Conseil de Paris, que les bornes initialement dédiées à Autolib seront rendues accessibles à tous, professionnels ou particuliers, dès que la question logicielle sera réglée par la ville de Paris, avec abonnement mensuel de 10 €. Le service d’autopartage Autolib ne sera ni confié à un délégataire, ni exercé en régie directe par le syndicat compétent.

Profitant de cette aubaine, Daimler débarque à Paris avec son concept Car2Go, après avoir investi les plus grandes villes d’Europe et du monde : Berlin, Rome, Bruxelles, Amsterdam, Vienne, Montréal, Vancouver, Miami, Denver, etc. La société Car2Go proposera 400 Smart For Two électriques en autopartage sans station fixe début 2019.

Le free-floating 100 % électrique bientôt sur les quais parisiens

Car2Go ne fonctionnera pas en station de location fixe et ne proposera pas non plus d’abonnement. Pour utiliser son service d’autopartage 100 % électrique, il suffira de télécharger l’application et de créer son compte. A partir de l’application, il sera possible de réserver sa voiture électrique au plus près, puis de stationner le véhicule gratuitement dans sa zone d’accueil. Grâce à Car2Go, il sera même possible de se rendre dans une autre ville où la société est installée.

La société n’a pas encore dévoilé le tarif de la location à la minute de ses véhicules électriques, mais ils devraient rester très compétitifs. On sait déjà que les utilisateurs ne paieront que ce qu’ils utiliseront, d’où un tarif à la minute. L’absence de station fixe rend la location complètement libre. Le 100 % électrique ne peut qu’améliorer la qualité de l’air à Paris.

Autopartage 100 % électrique à Paris et ailleurs en France

Quand les 400 premières voitures seront bien en place, Car2Go envisage d’augmenter le nombre de véhicules électriques en autopartage dans la ville de Paris puis, pourquoi pas, dans d’autres villes françaises.

Les 3,4 millions d’habitués vont grossir des rangs des milliers d’utilisateurs parisiens, qui utilisaient quotidiennement les Bluecar d’Autolib, et de ceux d’autres villes comme Marseille, Bordeaux ou Nantes. Et s’agissant de voitures électriques, il n’est pas exclu, à terme, que la ville de Paris leur ouvre les quais de Seine.

La voiture électrique ne cesse de gagner du terrain en France et ce type de mobilité n’en est qu’à ses débuts.

 

PARTAGER SUR
Article précédentTrouver un fournisseur d’énergie pour les professionnels
Prochain articleLe vin bio, meilleur pour la santé
Marie-France
Rédactrice de formation, Marie-France est devenue blog-addict depuis 2010. Elle se passionne pour tous les sujets de société et de développement personnel. Elle met ses compétences et son expérience au service de ConsoFutur pour faire avancer la vie vers un monde plus responsable et plus durable.