5 conseils pour ne plus consommer de produits industriels

0
manger bio et local

Les aliments industriels sont omniprésents dans notre quotidien. Entre le E 330 et le E 420, ces additifs que l’on retrouve dans bon nombre des produits que l’on consomme ne sont pas particulièrement bons pour la santé. Voici cinq conseils pour ne plus manger de produits industriels.

« Vu à la télé » ? A fuir…

Tous les aliments qui passent à la télévision dans les publicités sont des aliments industriels.C’est donc la ligne directrice que nous proposons à nos lecteurs : fuir tous ces aliments. Malheureusement, les producteurs dits « artisanaux » ne peuvent pas se payer de la publicité sur le petit écran vu le prix des spots publicitaires.

Les produits transformés, on oublie

C’est le fléau de notre alimentation moderne. Les produits transformés sont présents dans tous les étals des magasins. Il s’agit bien souvent de produits « tout prêts » destinés à faciliter notre consommation et à nous « aider ». Pour éviter les pesticides et autres E 440, orientez-vous de préférence vers les aliments bruts comme les viandes entières, les légumes frais et les poissons entiers à cuisiner .

Les allégations santé …

On les voit bien souvent partout : « offre promotionnelle », « facile d’ouverture » ou encore « prêt à l’emploi ». Sans compter les « sans gluten », « allégé en sucre », « enrichi en calcium » et autres allégations santé. Ce sont autant de termes ayant été estampillés sur les différents emballages et produits par la grande distribution. Nous sommes bien loin du circuit artisanal des différentes PME proposant des aliments sains et simples.

 

Les ingrédients inconnus, on évite

Tout les additifs comprenant des E ne sont tout simplement pas bons pour la santé. Si un ingrédient nous paraît inconnu ou que son nom nous étonne, il est préférable de ne pas le consommer. En effet, les ingrédients qui composent un produit sain ont un nom simple et connu de tous. De la farine, du beurre, des légumes, du sel et du poivre, autant d’ingrédients non transformés que vous devez voir sur le packaging de votre produit.

Eviter les grandes surfaces

Les produits simples, non transformés, et bons pour la santé, ne se trouvent pas dans les supermarchés. Consommer local et bio sera toujours préférable aux produits industriels venant de l’autre bout du monde.

A force de persévérance et de meilleures habitudes d’achat, on finit par retrouver une meilleure santé et on éloigne les maladies comme les cancers.

 

PARTAGER SUR
Article précédentHabitat participatif : un moyen d’accéder à la propriété
Prochain articleDes villages autonomes dans les Pyrénées orientales
Marie-France
Rédactrice de formation, Marie-France est devenue blog-addict depuis 2010. Elle se passionne pour tous les sujets de société et de développement personnel. Elle met ses compétences et son expérience au service de ConsoFutur pour faire avancer la vie vers un monde plus responsable et plus durable.