Comment appliquer la tendance zéro déchet dans sa cuisine

0
tendance zéro déchet en cuisine

Pour entrer pleinement en transition écologique, il convient d’adopter une démarche zéro déchet. Cela commence dans la cuisine, où la plupart de nos déchets ménagers sont produits. Consofutur vous dit comment adopter la tendance zéro déchet en cuisine.

Tendance zéro déchet en cuisine, on se lance

Selon l’ADEME, moins de la moitié des Français compostent leurs déchets ménagers. Or les déchets ménagers représentent annuellement plus de 500 kilos par habitant. Ce chiffre est énorme et ne fait qu’augmenter malgré les politiques qui ont été mises en place en France. Composter ses déchets de cuisine est facile à faire et demande peu, voire pas d’investissement. De nombreuses communes proposent des composteurs gratuits et, en ville, des composteurs sont mis à disposition dans les quartiers. Il suffit donc de disposer d’un petit conteneur à proximité de son évier et de le vider deux ou trois fois par semaine. Cette obligation passe même à une seule fois par semaine quand on applique la tendance zéro déchet dans sa cuisine.

tendance zéro déchet en cuisine utiliser tous les légumes

Les déchets ménagers sont composés en partie des épluchures de légumes. Pour passer au zéro déchet, il est nécessaire d’adopter les bons gestes :

  • avant tout, consommer des fruits et légumes bio,
  • bien laver les légumes (en utilisant une brosse),
  • consommer les carottes, pommes de terre, pommes, etc., avec leur peau,
  • cuisiner les parties de légumes qui sont habituellement jetées.

Les verts de poireaux, les fanes de carottes ou radis, les feuilles de salade trop vertes, peuvent facilement être cuisinés en potage. Les pelures de pommes, de pommes de terre ou de carottes s’accommodent très bien en chips (préparées au four, avec un filet d’huile et un peu de sel). Les restes peuvent être transformés dans une autre recette ou stockés dans de petits pots en verre (en réutilisant les pots de confiture) et dégustés le lendemain.

Lire aussi « Zéro déchet, les 5 R » sur le blog Sakaide.fr.

Le vrac, la vraie tendance zéro déchet dans sa cuisine

Ce n’est pas le plus facile à mettre en place, mais l’achat en vrac devient rapidement une habitude de vie incontournable dans une démarche zéro déchet. Il va falloir s’équiper de sacs lavables, de paniers, de pots et bocaux en verre pour conditionner les produits achetés en vrac.

une bonne soupe avec les restes de légumes

Bien sûr, cela commence par supprimer l’achat de produits emballés, notamment les fruits et légumes frais. Les aliments secs peuvent facilement être transportés dans des sacs en coton, puis éventuellement stockés dans des pots en verre.

Poisson et viandes nécessitent des contenants de transport spécifiques pour éviter qu’ils ne soient pollués. Pour les laitages, le meilleur moyen d’éviter les emballages et suremballages est encore de les cuisiner soi-même. Réaliser ses propres yaourts, flans et autres crèmes est très facile et très valorisant (en plus d’être bien meilleur au goût et pour la santé).

Une démarche complète : fabriquer ses produits ménagers

Outre le problème des emballages, souvent non recyclables en raison des substances qu’ils ont contenus, les produits ménagers posent aussi un problème environnemental. Fabriquer soi même ses produits ménagers devient alors le summum de la tendance zéro déchet en cuisine.

congeler les restes de repas pour éviter le gaspillage alimentaire

Les produits les plus couramment utilisés pour remplacer les produits ménagers sont bien sûr le vinaigre blanc et le bicarbonate de soude. Il faut aussi avoir dans ses placards des cristaux de soude, du savon noir liquide, des huiles essentielles (citron, eucalyptus, lavande, etc.) et du savon de Marseille. Nombreux sont les blogs qui proposent des recettes DIY (do it yourself) pour fabriquer ses produits ménagers.