Un intérieur qui sent bon naturellement

0
11
intérieur sain et propre

Qu’il s’agisse des encens, des bombes désodorisantes ou des bougies parfumées, les parfums d’ambiance sont nocifs pour la santé humaine. Aussi, voici quelques astuces pour parfumer sa maison naturellement.

Les parfums d’intérieur synthétiques, nocifs pour la santé

Plusieurs études ont démontré la nocivité des parfums d’ambiance achetés en grande surface :

  • étude Ineris de 2015 sur les encens

L’étude sur les encens identifie 7 substances comme « potentiellement préoccupantes » dans une vingtaine d’encens conditionnés en cônes, bâtons avec ou sans tiges, etc. Deux substances, en particulier, sont reconnues comme ayant un effet nocif en cas d’exposition récurrente au brûlage d’encens : le benzène et le formaldéhyde.

encens bougies nocifs pour la santé  dans la maison
  • étude Ineris-CSTB-LCE de 2017 sur l’exposition aux polluants émis par les bougies et encens

Cette étude, dénommée EBENE, caractérise l’émission de particules et polluants volatils sur 9 bougies parfumées, 9 bâtons d’encens et une lampe à catalyse. Les bâtons d’encens émettent des concentrations en particules et en polluants (benzène, formaldéhyde, toluène, etc.) élevées au cours de la combustion et dans l’heure qui suit. Les bougies parfumées émettent moins de concentrations de polluants mais plus de particules fines et d’oxydes d’azote que les encens. Quant aux concentrations de la lampe à catalyse, elles concernent l’oxyde d’azote et l’acétone.

  • étude Ineris de 2020 sur l’utilisation de désodorisants non-combustibles

Dans cette étude, ce sont les substances contenues dans 25 produits de type vaporisateur, bâtonnet imbibé, gel, diffuseur automatique ou à mèche, qui ont été analysées. L’effet cumulé de ces substances, contenues non seulement dans ces produits, mais aussi dans les produits ménagers, les bougies et encens, les meubles, etc., pourrait être nocif à l’organisme.

Globalement, l’utilisation récurrente dans des pièces mal aérées des encens, bougies parfumées et autres désodorisants non-combustibles présente un danger pour la santé : irritations oculaires et respiratoires. Les substances les plus présentes sont le formaldéhyde et le benzène, classés comme cancérogènes avérés par le CIRC (centre international de recherche sur le cancer). Dans ces conditions, difficile de les utiliser pour parfumer sa maison naturellement…

Parfumer son intérieur avec les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont des concentrés actifs de plantes utilisés en aromathérapie. Elles sont réputées être bénéfiques pour la santé. Elles peuvent être diffusées au moyen d’un diffuseur d’huiles essentielles pour assainir l’air et donner un parfum agréable.

huiles essentielles intérieur parfumé

Lire aussi « L’importance d’avoir un air de bonne qualité chez soi  »

Il est possible de réaliser soi-même des brumisations aux huiles essentielles, à diffuser à l’aide d’un vaporisateur, en associant par exemple :

  • 10 gouttes d’orange douce et 20 gouttes de géranium pour une atmosphère relaxante,
  • 10 gouttes de pamplemousse et 20 gouttes de lavande pour une atmosphère rafraîchissante,
  • 5 gouttes de bois de santal et 10 gouttes de pin pour une atmosphère festive.

Bien que les huiles essentielles soient tirées des plantes, elles ne sont pax pour autant inoffensives. Les huiles de menthol, eucalyptus ou camphre ont par exemple été retirées du marché en raison des effets indésirables qu’elles ont entraîné sur les enfants. Des chercheurs américains ont également démontré que l’huile essentielle de lavande et d’arbre à thé constituait un potentiel perturbateur endocrinien. Il est donc recommandé de les utiliser avec prudence.

Quelles astuces pour parfumer sa maison naturellement ?

La première chose à faire pour assainir naturellement son intérieur et en chasser les mauvaises odeurs est de l’aérer. Il faut donc assurer un bon entretien du système de ventilation et ouvrir les fenêtres chaque jour, quelle que soit la saison.

ambre pour parfumer naturellement la maison

Une autre astuce consiste à réaliser une « pomme de senteur ». Il s’agit de piquer des agrumes avec des clous de girofle et de les disposer dans plusieurs endroits de la maison. L’opération est à renouveler quand les fruits sont complètement secs.

Certaines fleurs ou plantes d’intérieur peuvent aussi apporter un léger parfum à l’intérieur des pièces. A limiter aux pièces de vie, cependant, car leur odeur devient vite entêtante. Dans les chambres et les toilettes sans fenêtre, il peut être installé des pots-pourris, composés d’écorces d’agrumes séchées, de fleurs odorantes, de fruits séchés, etc.

parfumer naturellement sa maison avec un bouquet de lilas

Sources :