Maisons écologiques, quels matériaux choisir

0
maison écologique matériaux

Les maisons écologiques prennent en compte aussi bien la santé de leurs habitants que la protection de l’environnement. Dans ce contexte, le choix des matériaux écologiques a toute son importance. Quels matériaux choisir pour une maison écologique en 2020 ?

Quels critères de la maison écologique

L’un des premiers critères d’une maison écologique est évidemment sa performance énergétique. En 2020, la norme thermique de construction applicable est la RT 2012. Elle impose de réduire drastiquement la consommation d’énergie des nouveaux logements (moins de 50 kWh/m²/an). La norme RT 2020, qui devrait s’appliquer à partir de 2021, est encore plus restrictive, puisqu’elle aboutit à la construction de bâtiments à énergie positive. La réduction de la consommation d’énergie passe notamment par l’orientation du bâtiment, le choix du mode de chauffage ou encore l’agencement des pièces.

La performance énergétique n’est pas le seul critère d’une maison écologique. Celle-ci doit en effet être constituée à base de matériaux écologiques. Les matériaux écologiques doivent répondre à certains critères :

  • ils sont biosourcés, c’est-à-dire tirées d’une ressources renouvelable,
  • leur récolte ou extraction ne porte pas atteinte à l’environnement,
  • leur transformation ou production ne crée pas de gaz à effet de serre et ne nécessite pas d’énergie,
  • ils sont sans danger pour tous les êtres vivants,
  • ils sont sans effet sur l’environnement électromagnétique,
  • leur installation ne nécessite pas d’énergie complémentaire,
  • leur fabrication locale limite les transports,
  • leur longue durée de vie n’oblige pas à leur renouvellement,
  • in fine ils sont recyclables, réutilisables ou compostables dans leur totalité.

Quels sont les meilleurs matériaux écologiques ?

Pour réduire l’impact écologique d’une maison, il faut choisir avec soin les matériaux de construction, qu’il s’agisse du gros-œuvre, de l’isolation ou des revêtements de murs et sols.

Matériaux de gros-œuvre pour maison écologique

Les matériaux de gros-œuvre les plus utilisés dans la construction de maisons écologiques sont la brique, le parpaing, le béton et le bois.

Le parpaing creux

Utilisé dans la construction traditionnelle, il présente un écobilan plutôt positif :

  • fabriqué à partir de matières premières non renouvelables mais existant en grandes quantités,
  • énergie grise : 350 kWh/m3,
  • recyclable sous forme de béton.

Cependant, il doit être doublé d’une très bonne isolation thermique.

La brique alvéolaire

Contrairement au parpaing, l’écobilan n’est pas en sa faveur, du fait de la cuisson de la brique :

  • énergie grise : 700 kWh/m3.

Elles sont difficilement recyclables mais peuvent être réutilisées comme matériau de comblement ou dans la fabrication de nouvelles briques.

brique matériau écologique

Si la brique alvéolaire nécessite la mise en œuvre d’une bonne isolation thermique, la brique monomur présente une bonne résistance thermique, avantage incontestable dans les régions plus chaudes. Elle doit toutefois être complétée pour une bonne isolation au froid.

Le bois

C’est sans doute le matériau qui présente le meilleur bilan écologique :

  • matière première renouvelable,
  • recyclage et réutilisation faciles,
  • énergie grise : 180 kWh/m3 pour le bois brut.

Lire aussi « Les avantages et inconvénients des constructions en bois »

Matériaux écologiques pour l’isolation

L’énergie grise des matériaux d’isolation biosourcés est relativement limitée :

  • fibres de lin, de coco ou de chanvre : moins de 50 kWh/m3,
  • laine de mouton ou ouate de cellulose : 50 à 60 kWh/m3.

Ces matériaux présentent une bonne efficacité thermique, même si elle est inférieure aux matériaux non écologiques comme le polyuréthane. Pour une résistance thermique de 8 m².K/W, il faudra prévoir une trentaine de centimètres d’épaisseur, ce qui augmente le prix en moyenne de 10 à 15 %.

Lire aussi « Isolations biosourcées : qu’est-ce que c’est ? »

Matériaux de revêtement écologiques

Pour les sols, les revêtements les plus écologiques sont :

  • le sisal,
  • le jonc de mer,
  • le bois,
  • le liège,
  • le linoléum.
matériaux écologiques bois

Côté murs, les matériaux les plus écologiques sont :

  • le lambris bois,
  • la peinture écologique 100 % naturelle,
  • l’enduit à l’argile ou à la chaux,
  • le sisal, le jonc de mer ou le coco.
revêtements murs écologiques sisal

Le choix des matériaux écologiques de revêtement dépend de la pièce dans laquelle ils sont posés et de la façon dont ils sont posés (colle naturelle ou autres systèmes de fixation mécanique). La résistance dans le temps des matériaux est un autre critère de choix, pour éviter d’avoir à les renouveler trop souvent.

PARTAGER SUR
Article précédentOdeur insolite : 5 plantes dont le parfum vous surprendra
Marie-France
Rédactrice de formation, Marie-France est devenue blog-addict depuis 2010. Elle se passionne pour tous les sujets de société et de développement personnel. Elle met ses compétences et son expérience au service de ConsoFutur pour faire avancer la vie vers un monde plus responsable et plus durable.