Maison ossature bois et incendies, quel niveau de confiance ?

0
295
maison en bois sécurité incendie

Apportant confort de vie et chaleur, le bois est un matériau de plus en plus utilisé dans le monde de la construction notamment. Il ne faut pas se fier aux idées reçues et aux préjugés, le bois est un matériau de construction très performant à tous points de vue, y compris pour la sécurité incendie.

Une véritable résistance au feu

Comme tous les matériaux de construction, le bois doit être conforme à la loi en ce qui concerne la sécurité incendie, particulièrement dans les immeubles d’habitation, de grande hauteur ou dans les établissements recevant du public. Ajoutons que la tenue au feu des matériaux doit être d’au moins un quart d’heure pour les résidences individuelles.

En ce sens, le comportement au feu du bois en fait un matériau fiable et qui représente une bonne alternative en matière de sécurité. Avec lui, la chaleur se transmet moins vite qu’avec le béton ou l’acier. De plus, il brûle très lentement et n’explose pas, ce qui explique que la portance est maintenue plus longtemps qu’avec les autres matériaux.

La composition du bois est importante

En effet, pour pouvoir être utilisé dans la construction des bâtiments, le bois doit être composé d’une certaine densité et d’un certain pouvoir calorifique. Les matériaux sont ainsi classés au niveau réglementaire de « inflammable » à « incombustible ». Certains produits peuvent également nettement améliorer la tenue au feu du matériau concerné. C’est le cas, par exemple, de l’application sur le bois de construction de peintures ou vernis produisant une couche étanche qui permet de protéger le bois et de le rendre ininflammables. Il existe également des produits ignifugés pénétrants sur le marché, qui sont mis en pénétration dans le bois lors de sa mise en production. L’utilisation du bois comme matériau de construction n’est donc pas un problème.

De rares incendies

Les incendies sont rares, et dans la majorité des cas, la cause n’est pas le bois de construction lui-même. Il s’agit le plus souvent d’incendies dus aux imprudences des habitants ou à la présence d’une cheminée associée à des mobiliers fortement inflammables. Une autre cause des incendies vient de la défaillance des installations électriques trop sollicitées.

Au final, le bois est de plus en plus prisé dans les bâtiments collectifs et les assureurs comme les pompiers le voient d’un très bon œil.

PARTAGER
Article précédentUne taxe pour les poids lourds, un air de déjà vu
Article suivantConstruire une serre dans son jardin
Marie-France
Rédactrice de formation, Marie-France est devenue blog-addict depuis 2010. Elle se passionne pour tous les sujets de société et de développement personnel. Elle met ses compétences et son expérience au service de ConsoFutur pour faire avancer la vie vers un monde plus responsable et plus durable.