La location solidaire, c’est quoi ?

0
40
location solidaire

La crise sanitaire a entrainé une crise économique qui a fragilisé de nombreux ménages, plongeant certains individus dans la précarité. Les associations, telle que la fondation Abbé Pierre, prévoient une hausse des expulsions locatives avec la fin des aides de l’Etat qui avaient été mises en place lors du premier confinement. En effet, les retards de loyers et impayés augmentent. Le nombre d’individus qui font un effort financier excessif pour se loger a augmenté en 2021. Au total, près de 15 millions de personnes sont concernés à différents degrés par le mal-logement. Louer solidaire serait-il une solution ?

Comment lutter à son échelle contre le mal-logement ?

Si vous êtes déjà propriétaire d’un bien que vous souhaitez remettre en location ou si vous avez un projet d’investissement locatif, vous pouvez vous tourner vers des organismes qui louent à des personnes qui ont des difficultés à se loger.

1) Passer par une association pour louer solidaire

Le Solibail

Qu’est-ce que le Solibail ? C’est un dispositif de l’Etat qui permet au propriétaire particulier de louer plus solidaire et moins cher à des personnes avec des revenus modestes. Pour cela, le propriétaire particulier loue en réalité son bien à une association agréée, qui lui verse le loyer entretien le logement. En parallèle, l’association propose le bien à des personnes modestes, qui payent à leur tour le loyer à l’association. Ainsi, même si le locataire a des retards de paiement ou des impayés, le propriétaire sera toujours payé à l’heure.

C’est un dispositif entièrement gratuit, qui a pour but de rassurer les propriétaires lorsqu’ils louent à des personnes en difficultés et avec des revenus modestes. Les éventuelles dégradations locatives sont également prises en charge par l’association pour restituer le bien dans le même état qu’à la signature du bail au propriétaire.

Pour résumer, le Solibail c’est un bail entre le propriétaire privé et une association agréée, d’une durée de 3 ans renouvelable.

L’agence immobilière à vocation sociale

Qu’est-ce qu’une agence immobilière à vocation sociale (AIVS) ? C’est une agence immobilière associative qui sert d’intermédiaire entre le propriétaire et le locataire. Le bail est conclu entre le propriétaire et le locataire, l’AIVS a le rôle de mandataire de gestion et s’occupera de la gestion locative de manière adaptée pour aider le locataire tout au long du bail. Au-delà d’un travail de gestion, l’agence immobilière à vocation sociale a un rôle de prévention et propose un accompagnement social et individualisé à ses locataires, qui ont souvent besoin d’un suivi pour ensuite favoriser leur insertion dans le parc immobilier privé.

2) Passer par une agence immobilière privée mais responsable pour louer votre bien

Une agence immobilière responsable comme Gestia Solidaire est une agence immobilière privée, qui porte des valeurs fortes et qui fait de l’immobilier responsable. Elle accompagne les propriétaires qui souhaitent louer plus solidaire tout en conservant une rentabilité optimisée et sans prendre de risques. Ainsi, ce type d’agence ne loue pas à des personnes qui ont besoin d’un réel suivi social mais à des personnes qui sont solvables, qui ont les capacités de payer tous les mois le loyer, mais qui ont des difficultés à trouver un logement car elles n’ont pas de CDI, de garants physiques ou parce qu’elles ne gagnent pas 3 fois le montant du loyer (garantie souvent demandée par les agences immobilières privées classiques).

Ces personnes sont près de 6 millions en France d’après la Fondation Abbé Pierre et sont doublement exclues : en effet, elles n’arrivent pas à louer dans le parc immobilier privé car elles n’ont pas toutes les garanties énoncées précédemment, mais elles sont également exclues du parc immobilier social, car elles n’y sont pas prioritaires en raison de leurs revenus.

Une agence immobilière responsable permet au propriétaire de louer à ces personnes, en louant plus abordable (environ 10% de moins que le prix du marché). En contrepartie, ils peuvent bénéficier d’avantages fiscaux non négligeables. Pour rassurer les propriétaires à louer à ces personnes en manque de garanties, l’agence utilise principalement la garantie Visale, qui couvre le propriétaire en cas d’impayés de loyer et de dégradations locatives à hauteur maximale de 96 000 € pendant toute la durée du bail (renouvelable).