Yoyo, la plateforme pour se former au tri

0
yoyo plateforme collective tri plastique

Le tri sélectif est une chose indispensable qui permet aujourd’hui d’œuvrer à la protection de l’environnement. Dans cette optique, Yoyo, une jeune start-up green tech, propose une plateforme collaborative pour augmenter de façon significative le taux de recyclage des plastiques.

Une forte consommation de plastique

En France, la « consommation » de plastique par personne est d’environ 17 kilos par an. Nous sommes parmi les pays les plus consommateurs de toute l’Union Européenne. Et paradoxalement, nous pratiquons assez peu le recyclage des sacs plastiques. L’une des principales raisons évoquées est le manque de collecte des déchets à recycler.

C’est dans ce cadre que Yoyo s’est lancé. Son but est très simple : former des coaches référents pour non seulement apprendre à trier mais aussi collecter les plastiques et autres matériaux recyclables.  Les coaches seront recrutés sur la base du volontariat, au plus près du consommateur. Il pourra s’agir par exemple d’un commerçant près de chez vous ou encore d’un gardien d’immeuble mandaté par le syndic.

Ainsi, cette consigne « dernière génération » vous fournit des sacs de collecte et vous permet de disposer d’un point de collecte au plus près de chez vous. Une fois que vous avez rempli le sac de bouteilles, il vous suffit tout simplement de le ramener à votre coach qui créditera votre compte de points. En cumulant ces points, vous pourrez profiter de bons d’achat et de bons de réduction.

Une véritable innovation

Ce service est actuellement en phase d’essai et devrait être lancé de manière plus officielle à partir du 6 février. Les deux villes expérimentales sont l’hyper centre de Bordeaux et le centre-ville de Lyon. Lancée en 2016 à Bordeaux, la plateforme Yoyo a recruté des coaches qui collectent les bouteilles chez eux, d’où elles partent ensuite directement à Bayonne sur un site particulier géré par Suez. Pour ce qui est de la ville de Lyon, c’est la métropole qui va récupérer les plastiques à recycler pour pouvoir les retraiter par la suite. Les plastiques collectés pourront ainsi être recyclés en nouveaux objets.

Les participants deviennent ainsi producteurs de plastique tout autant que consommateurs. Vous n’êtes ni à Lyon, ni à Bordeaux ? Il suffit d’indiquer votre ville sur le site pour y demander le déploiement de Yoyo. La réussite de la plateforme dépend entièrement du bon vouloir des consommateurs. Rendez-vous en fin d’année pour voir si elle a pu se développer effectivement dans une dizaine de villes.

PARTAGER SUR
Article précédentComment devenir bénévole ?
Prochain articleCe que vous n’aimeriez pas savoir lorsque vous prenez le Métro
Marie-France
Rédactrice de formation, Marie-France est devenue blog-addict depuis 2010. Elle se passionne pour tous les sujets de société et de développement personnel. Elle met ses compétences et son expérience au service de ConsoFutur pour faire avancer la vie vers un monde plus responsable et plus durable.