Les Supermarchés collaboratifs fleurissent en France

0
supermarchés collaboratifs louve ruchequiditoui

Les supermarchés collaboratifs fleurissent partout en France depuis quelques années. Il existe déjà plus d’une quinzaine de supermarchés de ce type et plusieurs autres vont ouvrir sous peu. Une carte répertorie déjà les supermarchés collaboratifs.

Les supermarchés coopératifs

Le principe des supermarchés collaboratifs est assez simple. Les clients n’existent pas, ce sont en fait des collaborateurs. Chaque coopérateur va ainsi acheter et posséder une petite part du magasin. Il va donner quelques heures de son temps tous les mois pour le faire fonctionner convenablement. Les coopérateurs sont ainsi des acteurs gestionnaires du supermarché. Ce sont eux qui le font vivre et avancer à leur vitesse, en choisissant les produits qui vont garnir les rayons.

Un mouvement collaboratif qui s’élargit

Ce mouvement est bien plus large en France où de plus en plus de supermarchés de ce type sont ouverts. Pour le moment, cela concerne un public averti qui fait le plus souvent attention à sa consommation. Ce sont déjà des éco-consommateurs qui favorisent la consommation locale qui vont opter pour les supermarchés collaboratifs. Juridiquement le montage de ce type de supermarché est très simple, sous la forme associative, voire en SAS. La gestion des tâches les plus complexes est confiée à des salariés, par exemple la comptabilité. Les autres activités, comme la mise en rayon ou encore la réception de marchandises, sont réalisées par les coopérateurs après une petite formation. Bien entendu, le supermarché collaboratif n’est ouvert qu’aux collaborateurs.

La cartographie des supermarchés collaboratifs

Pour savoir s’il en existe un auprès de chez vous, une carte des supermarchés coopératifs a été mise en place et vous permettra de faire des groupements d’achats pour pouvoir économiser au maximum. C’est aussi un formidable moyen de voir quels sont les supermarchés qui vont se développer dans les prochains mois. Ces magasins sont également très souvent à la recherche de collaborateurs et cette carte permettra à ceux qui le souhaitent de faire partie de cette économie collaborative. Un bon moyen de diminuer son impact carbone.

PARTAGER SUR
Article précédentClimat : les nuisibles progressent
Prochain articleEconomie collaborative : le modèle rapporte 495€ aux français par an
Marie-France
Rédactrice de formation, Marie-France est devenue blog-addict depuis 2010. Elle se passionne pour tous les sujets de société et de développement personnel. Elle met ses compétences et son expérience au service de ConsoFutur pour faire avancer la vie vers un monde plus responsable et plus durable.