Quelles sont les capitales les plus polluées au monde ?

0
Des villes polluées

Chaque année, Greenpeace et IQair Airvisual dressent un bilan des grandes villes qui polluent le plus dans le monde. Qu’en-est-t-il en cette année 2019 ? Quelles sont les capitales qui émettent le plus de particules fines dans l’atmosphère ? Focus sur le classement.

1 – Delhi en Inde

Présente dans le classement depuis désormais de nombreuses années, l’Inde comporte une petite dizaine de villes répertoriées comme étant parmi les plus polluées au monde. Au milieu de celles-ci, Delhi fait figure de porte-étendard avec une moyenne de 113.5 particules PM2.5 par m3 d’air. Très sceptiques, certains scientifiques estiment à une moyenne de 10 ans le nombre d’années perdues dans l’espérance de vie des résidents.

2 – Dhaka au Bangladesh

Pays devenu en une décennie le nouvel eldorado de la main d’œuvre pas cher, le Bangladesh fait tourner à fond ses usines et ses manufactures pour nous offrir à moindre coût des vêtements ou chaussures pas chères. Les véhicules ne sont pas en reste et polluent également énormément. Véritable usine à gaz, on considère que la pollution est à l’origine directement ou indirectement d’un cinquième des décès dans le pays.

3 – Kaboul en Afganistan

Connue mondialement pour sa tumultueuse actualité, la ville de Kaboul souffre également de la pollution. On mesure une moyenne de 61,8 particules PM2.5 par m3 d’air dans la ville et aux alentours. Les vieux véhicules Diesel ainsi que les chauffages domestiques au charbon sont pour beaucoup dans cette situation, aidés par un climat très sec. Kaboul n’est pas en 2019 une cité où il fait bon vivre côté climat.

4 – Manama au Bahrein

La péninsule arabique est décidément bien mal lotie en ce qui concerne la pollution atmosphérique. Cela se confirme avec la présence dans le classement du Bahreïn juste derrière l’Afghanistan. Sont en cause des raisons similaires que pour son voisin : les véhicules aidés par le climat sec de la région.

5 – Oulan-bator en Mongolie

La Mongolie est connue mondialement pour ses immenses paysages de plaines fertiles où de plus en plus de voyageurs partent galoper durant leurs vacances espérant rencontrer quelques habitants ou croiser quelques Yourtes. Pourtant, on ne sait souvent pas que la capitale du pays, Oulan-bator, est l’une des villes les plus polluées au monde. Avec une moyenne de 58.5 PM2.5, elle se hisse à la 5ème place du classement mondial. En cause les poêles à charbon, les industries, les véhicules et le climat.

L’Europe élève moyen, l’Asie en retard

Comment se porte l’Europe et la France dans ce classement ? Les politiques environnementales donnent-elles des résultats ? Globalement 2 camps en Europe, les bons et les élèves moyens. La France se situe dans cette seconde catégorie aux côtés de l’Allemagne et de la Belgique. Il n’est d’ailleurs pas rare que la ville de Paris soit en alerte pollution quand l’été arrive.

Dans une encore plu mauvaise situation, l’Asie est le continent qui pollue le plus au monde. Malgré une véritable baisse de la pollution depuis 2 ans à Pékin grâce à une politique spécifique, des villes comme Shanghai ou Hotan demeurent stables. Heureusement l’Asie a aussi de meilleures élèves comme la ville de Tokyo ou la ville de Manille aux Philippines. Affaire à suivre.