Quelles plantes d’intérieur en octobre ?

0

Certaines plantes aident à purifier nos maisons. Lesquelles choisir en octobre ?

L’air ambiant de nos intérieurs est entre cinq à dix fois plus pollué que l’atmosphère extérieure. Or nous passons la majeure partie de notre temps dans ces endroits confinés où l’air recèle de quantité de composés nocifs pour notre santé. Une solution simple est pourtant à notre portée pour lutter contre : faire entrer dans notre intérieur des plantes détoxifiantes.

En effet, outre la photosynthèse – presque toutes les plantes produisent de l’oxygène en présence de lumière, renouvelant ainsi l’atmosphère, certaines d’entre elles sont à même d’humidifier et/ou de métaboliser les substances nuisibles, ou même de

Pourquoi ne pas joindre l’esthétique à l’utile en associant dans toutes les pièces de votre maison trois fleurs aussi belles que dépolluantes. Ainsi, originaire d’Afrique australe, le superbe Gerbera aux couleurs vives vous débarrassera du benzène, du formaldéhyde, du toluène et trichloréthylène présents, tandis que le peu exigeant spathiphyllum avec sa magnifique fleur de lune d’une blancheur immaculée, contrastant avec un feuillage vert intense et brillant neutralisera, outre ces mêmes substances, l’ammoniac et le benzène. Terminez en beauté avec une orchidée papillon qui se délecte du redoutable monoxyde de carbone.

Testez aussi la remarquable efficacité de la Fougère de Boston sur formaldéhyde, toluène, xylène et monoxyde de carbone, une plante de sous-bois idéale en septembre avec ses besoins limités en lumière et heureuse entre 10° et 20° C. Enfin, si avec la rentrée vous retrouvez vos ordinateurs, téléphones mobiles et autre four à micro-ondes, deux plantes grasses atténueront les effets des ondes électromagnétiques crées par ces appareils. Il s’agit du cactus d’Amérique centrale et du Sud et de l’arbre de Jade d’Afrique du Sud, des zones semi-arides où règnent de grandes amplitudes thermiques. En outre, les cactées ont la particularité de rejeter l’oxygène la nuit et le gaz carbonique le jour elles sont donc bienvenues dans votre chambre à coucher.

PARTAGER SUR
Article précédent5 méthodes pour gérer son stress au travail
Prochain articleDoit-on devenir végétarien ?
Marie-France
Rédactrice de formation, Marie-France est devenue blog-addict depuis 2010. Elle se passionne pour tous les sujets de société et de développement personnel. Elle met ses compétences et son expérience au service de ConsoFutur pour faire avancer la vie vers un monde plus responsable et plus durable.