MyTwist, pour réduire l’impact de l’industrie textile sur l’environnement

0

Des milliers de tonnes de tissus et textiles sont jetés tous les ans en France et dans le monde. Cette consommation excessive a des impacts non négligeables sur l’environnement. La COP 21 est l’occasion de faire émerger des initiatives multiples et les créateurs d’applications ne sont pas en reste. En voici une qui propose une méthode innovante pour en finir avec le gaspillage des textiles.

MyTwist, l’appli pour les nouvelles consommatrices

L’application MyTwist présentée lors de la COP 21 joue sur deux tableaux : consommer local et recycler. Elle propose de mettre en vente ses vêtements devenus inutiles et de s’en procurer de nouveaux d’occasion, près de chez soi et adaptés à sa morphologie. L’industrie textile joue un rôle important dans la pollution de la planète. Plus de 70% des cours d’eau chinois sont pollués par cette industrie*. Très peu de contrôles sont effectués dans le pays. Or la majorité des substances rejetées sont toxiques pour les êtres vivants.

Quelques statistiques

MyTwist permet de se rendre compte à quel point cette pollution est nuisible :

  • 700 000 tonnes de vêtements sont achetées en France et plus de 80 milliards dans le monde entier.
  • L’industrie textile représente à elle seule 11% de la consommation mondiale en pesticides, utilisés pour traiter le coton contre les maladies.
  • 12 kilos de vêtements sont jetés tous les ans directement à la poubelle par les Français.

Une garde-robe peu utilisée

Nos habitudes vestimentaires sont également passées au crible. Plus de la moitié de notre garde-robe ne serait pas du tout portée, engendrant bien entendu un gaspillage important. Les européens achetant en moyenne plus de 20 kilos de vêtements chaque année, plusieurs études britanniques expliquent qu’un vêtement de 200g produirait 20 fois son poids en gaz à effet de serre, soit l’équivalent de 4 kilos. Une application à partager largement pour mettre fin à ce gaspillage (disponible sur AppStore, et bientôt sur GoogleStore).

*Sources : GreenPeace.org

PARTAGER SUR
Article précédentL’écoresponsabilité au verger
Prochain articleQue seront les villes de demain ?
Marie-France
Rédactrice de formation, Marie-France est devenue blog-addict depuis 2010. Elle se passionne pour tous les sujets de société et de développement personnel. Elle met ses compétences et son expérience au service de ConsoFutur pour faire avancer la vie vers un monde plus responsable et plus durable.