Inondations et catastrophes naturelles : les causes

0
inondations

Chaque année draine son lot de catastrophes naturelles, inondations, tempêtes et autres submersions marines. Notre environnement apparaît de plus en plus menaçant pour l’homme, dans le déferlement de mauvaises nouvelles. L’environnement a-t-il réellement changé ? Les catastrophes naturelles sont-elles effectivement plus nombreuses et quelles en sont les causes ?

Les catastrophes naturelles menacent l’homme

Une nouvelle inondation comme celle de Paris en 2018 menace directement les vies, les biens et les activités des habitants. Les pluies orageuses ont causé à plusieurs reprises, en 2018, des dégâts importants : sud-est de la France, Languedoc-Roussillon, région parisienne, Finistère, etc. La liste est longue de ces événements climatiques qui amènent l’eau et la boue à envahir les rues et les maisons, à défoncer la voirie, à entraîner pour la collectivité des coûts difficiles à absorber et des dégâts longs à réparer.

catastrophes naturelles et inondations

Evolution des catastrophes naturelles depuis 20 ans

Selon la base CatNat.net, depuis 2001, ce ne sont pas moins de 1 722 événements qui ont été relevés en France, soit une moyenne annuelle de 95 événements climatiques ou géologiques extrêmes. Le coût en vies humaines de ces catastrophes naturelles s’élève à 27 363 victimes. Financièrement, les événements climatiques ont coûté 36 241 millions de $ en France.

En 2018, les épisodes climatiques ont été encore plus nombreux. Même si la pluviométrie est globalement déficitaire (jusqu’à 30 % de moins dans l’Est), les pluies d’orage déclenchant inondations et coulées de boue ont été plus nombreuses. Selon e-rse.net, il y aurait deux fois plus de catastrophes naturelles dans le monde qu’au début des années 2000 (100 en 2017, contre 599 en 2002).

catastrophes naturelles 2001 2015

Quelles sont les causes des inondations et catastrophes naturelles ?

Le réchauffement climatique n’est pas pour rien dans le doublement du nombre de catastrophes naturelles sur 15 ans. Il faut dire que l’année a été l’une des plus chaudes depuis 1900, année où les premières mesures météo ont été réalisées (+1,4 °C). La montée des températures entraîne un réchauffement des océans et, partant, une augmentation des cyclones et des pluies extrêmes.

inondations et catastrophes naturelles

Dans le cas des inondations, ce phénomène se conjugue à celui de l’artificialisation des sols et de la déforestation, qui génèrent un ruissellement plus important et des glissements de terrains, rendus plus fragiles.

Il n’est plus contestable que l’écosystème dégradé rend la planète plus sensible aux événements climatiques, qui se succèdent du fait du dérèglement climatique.

PARTAGER SUR
Article précédentComment lutter contre le gaspillage alimentaire ?
Prochain articleL’artificialisation des sols : un département tous les 8 ans
Marie-France
Rédactrice de formation, Marie-France est devenue blog-addict depuis 2010. Elle se passionne pour tous les sujets de société et de développement personnel. Elle met ses compétences et son expérience au service de ConsoFutur pour faire avancer la vie vers un monde plus responsable et plus durable.