Idée cadeau pour Noël : des légos sans plastique… en 2030

0
lego-sans-plastique

Le fameux fabriquant de jouets Lego souhaite s’investir dans le développement durable en créant des briques plus durables. Des matériaux composites sont ainsi à l’étude pour fabriquer ces éléments qui font le succès de la marque depuis plusieurs dizaines d’années.

Une consommation énorme en plastique

Spécialiste du jeu pour les petits et les plus grands, la société Lego est aujourd’hui encore un des acteurs les plus importants de ce secteur. C’est ainsi que plus de 6.000 tonnes de plastiques sont utilisées pour produire ses jouets et ses briques. Avec l’objectif de réduire le plus possible son empreinte carbone, Lego souhaite développer d’autres matériaux plus respectueux pour la planète. La tâche est ardue. En effet, le plastique, contrairement à certaines matières, ne se déforme pas et reste assez peu coûteux.

Adieu Shell et son pétrole

Lego avait, dans les années 60, noué un partenariat avec la géant pétrolier Shell. Ceci avait pour objectif d’avoir de véritables garanties concernant l’approvisionnement en plastique, produit dérivé du pétrole. Après plusieurs milliers de mails de protestations, Lego a décidé d’arrêter ce partenariat. Ceci va très certainement ternir l’image de Shell qui souhaite depuis toujours s’associer avec des marques connues comme Lego.
Les responsables du groupe Lego ont annoncé qu’il était indispensable de repenser le modèle industriel dans son ensemble. En dehors de la matière en elle-même, c’est l’ensemble de la chaîne qui est visée, de l’acheminement des matières premières au recyclage, en passant par les différents processus de conception. Coût estimé : 130 millions d’euros pour la création d’un centre de recherche. La volonté affichée du groupe Lego de produire des briques plus écoresponsables va très certainement profiter à son image de grande marque auprès du public.

Source : Le Figaro.fr

PARTAGER SUR
Article précédentDes Champs Elysées verts
Prochain articleLes enjeux de la Cop 21
Marie-France
Rédactrice de formation, Marie-France est devenue blog-addict depuis 2010. Elle se passionne pour tous les sujets de société et de développement personnel. Elle met ses compétences et son expérience au service de ConsoFutur pour faire avancer la vie vers un monde plus responsable et plus durable.