Le réchauffement de la planète causera-t-il la mort des coraux ?

0
grande barrière corail

Située en Australie à côté du Queensland, la Grande barrière de corail mondialement connue traverse actuellement un épisode désastreux de blanchissement. C’est le plus grand qu’elle n’ait jamais traversé. La cause suspectée ? Le réchauffement climatique et le phénomène océanique désormais bien connu « El Niño ».

Des observations édifiantes

Une multitude d’observations réalisées sur plus de 2000 km par des chercheurs de l’Université australienne James Cook ont permis de démontrer le phénomène croissant du blanchissement de la Grande barrière de corail : moins de 10 % de la surface reste encore intacte. La Grande barrière de corail fait face aux dépérissements de ses coraux. Les biologistes soupçonnent l’augmentation de la température de l’eau d’en être à l’origine ; elle entraîne l’élimination d’algues lui donnant cette couleur blanchâtre. Cela ne veut pas forcément dire que les coraux vont mourir, mais le risque de mort prématurée est augmenté.

« El Niño » et le réchauffement de l’eau

Comme l’annonce un responsable de la ville de Townsville dans le Queensland, c’est bien la première fois que les coraux sont si blancs. Sur les 911 récifs étudiés, il n’y en aurait que 68 qui ont échappé à ce blanchissement. D’autres baies au large de Sydney ont également été analysées et les résultats sont identiques. Il s’agit de fait, pour les scientifiques, d’un problème global lié entre autres au passage de « El Niño ». Ce phénomène météorologique est réputé pour entraîner le réchauffement de la surface des eaux. En octobre 2015, des chercheurs avaient annoncé l’arrivée de ce blanchissement des coraux.

Un blanchissement irrégulier mais croissant

Le phénomène « El Nino » reste particulièrement irrégulier et revient tous les 5 ans en moyenne. Il provoque une forte hausse des températures dans le Pacifique et est accompagné de fortes pluies le plus souvent. Les premiers impacts sur la Grande barrière de corail ont été observés dès 1998. Le réchauffement climatique a depuis quelques années intensifié le phénomène. La barrière de corail est également menacée par le ruissellement lié à l’agriculture et le développement économique dans les régions concernées. 2016 marque le record de blanchissement des coraux, après 1998 et 2002. La persistance du phénomène pourrait faire disparaître définitivement ce site extraordinaire.

Source : CNN

PARTAGER SUR
Article précédentTout le monde pollue sur Internet
Prochain articleLa France est devenue toxique, indignons nous !
Marie-France
Rédactrice de formation, Marie-France est devenue blog-addict depuis 2010. Elle se passionne pour tous les sujets de société et de développement personnel. Elle met ses compétences et son expérience au service de ConsoFutur pour faire avancer la vie vers un monde plus responsable et plus durable.