Gaspillage alimentaire : comment jeter moins ?

0
stop au gaspillage alimentaire

Consommer moins et mieux est la ligne directrice de nombreuses institutions en France. Cela passe notamment par la lutte contre le gaspillage alimentaire. Après la dernière journée sur ce thème le 16 octobre 2017, le ministère de l’agriculture revient sur certains éléments en lien avec les bonnes pratiques à suivre dans ce domaine.

Le gaspillage alimentaire : une réalité

L’infographie du ministère de l’agriculture est parlante. Les ménages français produisent en moyenne 20 kilos de déchets par an et par personne.Sur ces 20 kilos de déchets, 7 kilos ne sont rien d’autre que des produits alimentaires encore emballés, ce qui représente 100 à 160 euros jetés par les fenêtres chaque année par chaque Français.

les chiffres du gaspillage alimentaire 2017

Des pratiques simples en mettre en œuvre

La mise en place de bonnes pratiques simples est une chose indispensable pour lutter efficacement contre le gaspillage alimentaire. Il existe en effet quelques méthodes très simples pour éviter de jeter des produits qui n’ont même pas été ouverts. En dehors de la DLC (date limite de consommation), il convient d’examiner la date de durabilité du produit. Cette durée est différente de la DLC car le produit est considéré comme pouvant être consommé même au-delà de la DLC. Pour ce qui est des produits frais, il est indispensable de pouvoir acheter des produits frais au dernier moment pour avoir la garantie d’une fraîcheur optimale. La pratique qui consiste à acheter les produits frais pour la semaine devrait être bannie.

D’autres techniques pour moins gaspiller

La première chose à faire est de faire une liste de courses pour ne pas acheter des produits inutiles. Cela permet de se concentrer sur les choses importantes et de ne pas acheter du superficiel.

Le fait de conserver un maximum de produits au frigo est essentiel pour la conservation des aliments. Mais il faut également avoir en tête que la majorité des restes peuvent se mettre au congélateur.

Il est parfois assez compliqué de garder certains aliments. En désespoir de cause, il vaut mieux éviter de les jeter dans la poubelle de déchets ménagers et privilégier le compost. Il s’agit d’une bonne solution pour les déchets du jardin et de la cuisine. En appartement, il faut s’informer auprès de la mairie, qui peut mettre à disposition des composteurs qui seront entreposés sur le parking, par exemple.

A la campagne, il est bon d’avoir quelques poules qui, outre la production de bons frais, se régaleront des restes de la famille.

PARTAGER SUR
Article précédentUne salle de bain économique et écologique, c’est possible !
Prochain articleTout savoir sur le prélèvement à la source
Marie-France
Rédactrice de formation, Marie-France est devenue blog-addict depuis 2010. Elle se passionne pour tous les sujets de société et de développement personnel. Elle met ses compétences et son expérience au service de ConsoFutur pour faire avancer la vie vers un monde plus responsable et plus durable.