Garages solidaires : des garages pas comme les autres

0
garage solidaire économie collaborative

Les véhicules anciens sont de véritables gouffres financiers. Pour réparer son véhicule en échappant aux dépenses somptuaires, le mieux est de le faire soi-même. C’est l’objectif des garages solidaires et des garages self-service. Mode d’emploi.

Le garage solidaire, ou garage associatif

Pour réparer sa voiture soi-même, il est possible de s’adresser à un garage solidaire. Le véhicule est alors réparé par des personnes compétentes pour un prix moins élevé que dans un garage traditionnel. Les tarifs sont calculés au plus juste, tant pour les pièces que pour la main d’œuvre.

L’idée des garages solidaires nous vient du Secours catholique pour répondre aux nombreuses demandes de microcrédits des ménages modestes en vue de grosses réparations de leur voiture. Ainsi, ils ne sont plus obligés de s’endetter pour régler leur facture de garage. L’Etat et les collectivités locales soutiennent ces garages solidaires pour compenser les tarifs réduits.

réparer son auto soi-même

Seul bémol, les garages solidaires n’assurent pas le remorquage et le dépannage sur la route, pas plus que le contrôle technique. De plus, si les réparations demandées ne leur paraissent pas possibles, ils renvoient les clients vers des garages traditionnels partenaires.

Qui peut bénéficier des services des garages solidaires ?

Ces établissements sont principalement destinés à participer à l’insertion des demandeurs d’emploi. Ceux-ci peuvent ainsi faire réparer leur véhicule pour disposer d’un moyen de transport qui facilite leur recherche d’emploi. Pour en bénéficier, il convient donc d’apporter des justificatifs de leur inscription au chômage, de leurs ressources ou, plus généralement, de leur situation.

Lire aussi « Habitat participatif : un moyen d’accéder à la propriété« 

Il arrive couramment que les services sociaux, employeurs ou autres prescripteurs dirigent les personnes vers ces garages associatifs. En particulier, les chômeurs qui viennent d’obtenir une offre d’embauche peuvent bénéficier des services du garage solidaire pour avoir une voiture en état de marche.

Le garage self-service, pour les mécanos amateurs

Il s’agit d’un type de garage un peu spécial, dans lequel les matériels sont à disposition pour réparer soi-même sa voiture. Les personnes peuvent venir faire des travaux sur leur véhicule après avoir réservé un emplacement. Ces établissements vendent également des pièces détachées, mais les clients peuvent apporter les leurs, qu’ils auront commandées sur Internet. Des professionnels sont à disposition pour conseiller les utilisateurs des garages self-service et former aux différentes opérations de réparation et d’entretien. Ils vérifient aussi que les réparations ont été correctement faites pour éviter les accidents.

garage self-service réparation auto

Les tarifs de location des emplacements avec mise à disposition des matériels sont très faibles, de l’ordre de 10 – 15 euros de l’heure. Une vidange peut ainsi revenir à moins de la moitié du tarif des garages traditionnels, hors fourniture de l’huile. Les garages self-service peuvent aussi offrir leurs services, à des tarifs réduits, ainsi que des cours de mécanique.

Self-service ou solidaires, ces garages sont de plus en plus prisés. Ils permettent de réaliser de belles économies sur les réparations et l’entretien de sa voiture lorsqu’on dispose d’un budget serré.