Faut-il acheter une voiture électrique en 2019 ?

0
faut-il acheter une voiture électrique en 2019

Est-ce l’augmentation du prix des carburants ou la crise des « gilets jaunes » ? Les immatriculations de véhicules électriques ont été boostées en novembre 2018. Elles dépassent 2 % des parts de marché pour la première année. Faut-il courir acheter une voiture électrique en 2019 et choisir parmi l’un des derniers et nombreux modèles ou est-il préférable d’attendre un peu ?

Des modèles de plus en plus nombreux

Les constructeurs français ont déjà développé plus de vingt modèles et la Zoé de Renault n’est plus le seul choix. Parmi les véhicules les plus vendus, la Nissan Leaf est une citadine très prisée, au même titre que la Citroën C-Zero ou la Peugeot iOn. L’autopartage a d’ailleurs boosté la vente des petites citadines électriques.

De BMW à Jaguar, en passant par Hyundai et Kia, toutes les marques produisent désormais un ou plusieurs véhicules électriques. Tous les types de voitures sont concernés : citadines, utilitaires ou même SUV.

L’autonomie des véhicules est de plus en plus grande, pour la plupart. Ainsi, la Nissan Leaf 2 a une autonomie de 378 km. Sur ce point, les utilitaires devront encore être perfectionnés. A pleine charge, l’autonomie théorique est loin d’être atteinte. (sources : Auto-moto.com).

nissan leaf voiture électrique pas chère

Il faut préciser qu’avec le soutien financier de l’Etat, les batteries « nouvelle génération » devraient être mises sur le marché d’ici 2023. (cf. dossier de presse du conseil national de l’industrie de mai 2018).

Un prix encore élevé mais des aides intéressantes

Le coût de la recharge est faible (de 1,50 € à 2,90 € pour 100 km selon la puissance et la période). Cependant, le prix du véhicule, lui, reste élevé. Les premiers modèles sont à plus de 20 000 € et les prix grimpent à 40 000 € pour une e-Golf ou une BMW i3. La E-Tron de Audi revient à plus de 80 000 €. Elle est presqu’aussi chère que la Tesla, dont le prix, justifié par une autonomie de 400 à 600 kilomètres, frôle les 100 000 €.

Depuis le 1er janvier 2019, les aides du Gouvernement, revues à la hausse à la suite de la contestation des « Gilets jaunes », peuvent aller jusqu’à 11 000 € :

  • 5 000 € de prime à la conversion pour les foyers modestes ou 2 500 € pour les autres,
  • 6 000 € de bonus écologique.

Des bénéfices importants pour le climat… en France

La France, avec son parc nucléaire, produit une énergie décarbonée, contrairement à des pays comme l’Allemagne ou la Pologne, où l’énergie est encore fortement dépendante du charbon. Ainsi, en France, le bénéfice environnemental de la voiture électrique est de 80 % par rapport au diesel. En Allemagne, il n’est que de 45 % et, en Europe, de 55 % en moyenne, selon une étude produite par l’Observatoire Cétélem.

Acheter une voiture électrique en 2019 ? On peut se lancer mais…

Acheter une voiture électrique en 2019 paraît une bonne idée. Il est important cependant, au préalable, de vérifier la possibilité de disposer d’un branchement chez soi ou à proximité de son logement ou de son travail. Les automobilistes habitant une maison n’auront aucune difficulté à charger leur véhicule la nuit. Ceux qui habitent une copropriété doivent connaître la réglementation. Depuis le 1er novembre 2014, il existe un droit à la prise, qu’ils doivent faire valoir auprès de leur syndic.

faut-il acheter une voiture électrique en 2019

PARTAGER SUR
Article précédentLes protections menstruelles les plus écolos
Prochain articleLes marches pour le climat font-elles avancer les choses ?
Marie-France
Rédactrice de formation, Marie-France est devenue blog-addict depuis 2010. Elle se passionne pour tous les sujets de société et de développement personnel. Elle met ses compétences et son expérience au service de ConsoFutur pour faire avancer la vie vers un monde plus responsable et plus durable.