Comment entretenir son gazon en hiver ?

0

Lorsque la végétation subit la trêve hivernale, le jardinier, de son côté, n’est pour autant au repos complet. En effet, malgré le froid de la saison, une pelouse doit continuer à être entretenue, notamment en matière de prévention contre les mousses et les mauvais herbes. A ce titre, il donc essentiel d’apporter un minimum d’attention à son gazon afin que celui-ci puisse retrouver son éclat et sa vigueur dès le retour des beaux jours.

Préparer son gazon à passer l’hiver

Avant l’hiver, il est absolument nécessaire de préparer sa pelouse en commençant par la tondre juste avant le début de la saison morte et des premières gelées. Pour cela, il convient de la laisser à une hauteur maximale de 5 cm, ce qui permettra de la rendre plus résistante de par le renforcement de ses racines. Si cette opération a malheureusement lieu après les premières gelées, on expose dans ce cas son gazon à de potentielles maladies du fait qu’il soit beaucoup moins apte à supporter les températures rigoureuses.

Préserver et prendre soin de sa pelouse durant l’hiver

Après la pluie, le sol étant détrempé, il faut à tout prix éviter de le piétiner, et même d’y circuler avec une brouette par exemple, au risque d’y laisser une ornière ou des empreintes inesthétiques. Un désherbage hivernal doit être réalisé pour empêcher l’étouffement de la pelouse mais également pour la récupérer sans adventices ainsi qu’avec le moins de défauts possibles. De plus, quand l’hiver s’avère être très humide, et que que le sol, de ce fait, éprouve de grosses difficultés à sécher, il est judicieux de créer un chemin de paillis pour avoir accès à toutes les parties de sa pelouse sans avoir à l’abîmer. Mais ce n’est pas tout, cette humidité étant un des facteurs du développement des mousses, il est nécessaire de procéder également au retrait de celles-ci ainsi qu’à l’application d’un produit luttant contre. Et pour cause, les mousses, en privant le gazon de lumière, risque de le faire jaunir. C’est pourquoi, ces opérations anti-mousse qui sont à effectuer en hiver, doivent à nouveau être renouvelées juste avant la saison printanière.

Un éventuel apport d’engrais

Pour que la pelouse puisse profiter d’un petit coup de fouet, on peut tout à fait utiliser de l’engrais naturel afin de palier à ses carences. A base d’azote, de potasse, et de phosphore, ces engrais sont incontournables pour maintenir un gazon en pleine forme. Attention toutefois, l’engrais naturel doit idéalement disposer d’une action lente sans quoi il sera indispensable de devoir à nouveau tondre sa pelouse.