La domotique au service de l’environnement

0
installation domotique

La domotique regroupe toutes les techniques qui permettent un plus grand confort du foyer. Beaucoup de questions peuvent apparaitre sur la rentabilité d’une telle installation et sur les économies d’énergie possibles. Consofutur s’est posé la question de savoir si la domotique était un problème pour l’environnement ou, au contraire, à son service.

Optimiser l’habitat, mais à quel prix ?

Il faut noter qu’une installation domotique de qualité coûte cher. D’après le blog QuelleEnergie.fr, un système domotique complet peut coûter entre 5.000 et 20.000 euros pour une maison familiale de taille moyenne. Les installations plus coûteuses comprennent la motorisation des systèmes de chauffage et de tous les portails et volets. Le niveau de technologie choisi va directement influer sur les économies réalisées par une installation domotique.

Et la protection de l’environnement ?

En dehors des économies d’énergie évidentes que l’on peut réaliser en automatisant la programmation des systèmes de chauffage, la domotique est un formidable moyen pour éviter de dépenser de l’argent et surtout moins consommer pour protéger l’environnement. Quelques utilisations sont très appréciables :

  • la coupure du chauffage lorsque l’on ouvre la fenêtre ;
  • la régulation de toute une pièce à une température fixe en période diurne ;
  • le pilotage à distance de la température des pièces ;
  • la gestion de l’éclairage.

Des systèmes domotiques permettent de préchauffer une pièce de vie 1 à 2 heures avant le lever des occupants pour éviter de chauffer une maison durant toute la nuit. Les nouvelles installations peuvent même donner une estimation des gains énergétiques effectués et des rejets en CO2 évités dans l’environnement.

Les systèmes les plus coûteux pourront être amortis, selon la configuration de la maison, en 5 à 7 ans. Il est donc rentable d’investir dans des systèmes domotiques de ce type si l’on souhaite au moins vivre une dizaine d’années dans sa maison.

PARTAGER SUR
Article précédentLes insectes, des aliments pour toute la famille
Prochain articleLes clean-tech de la Cop21
Marie-France
Rédactrice de formation, Marie-France est devenue blog-addict depuis 2010. Elle se passionne pour tous les sujets de société et de développement personnel. Elle met ses compétences et son expérience au service de ConsoFutur pour faire avancer la vie vers un monde plus responsable et plus durable.