Les dauphins de la Manche contaminés

0
1802
dauphins de la Manche contaminés

Une des plus grandes colonies de dauphins a été contaminée en Europe au mercure et aux PCB. D’après le Groupe d’Etude des Cétacés du Cotentin, il est possible que cela affecte d’autres espèces marines.

Des produits interdits depuis des années

Les PCB (polychlorobiphényles) sont des substances interdites depuis plusieurs années et on les retrouve de manière paradoxale en quantités très inquiétantes. Les prélèvements de peau et d’autres parties des cétacés ont été réalisés sur plus de 60 dauphins de la Manche. Ils ont permis de mettre en avant des problématiques majeures sur ces cétacés.

Les analyses faites dans un laboratoire de la ville de Liège en Belgique ont montré des doses très élevées de produits nocifs dans le corps de ces animaux. Les doses observées sont ainsi suffisantes pour mettre en danger les mammifères marins en altérant entre autre leurs défenses immunitaires.

De fortes concentrations

Ce qui choque principalement au cours de cette étude, ce sont les fortes concentrations absorbées par les animaux que les études ont permis de relever. Les quantités de mercure absorbées par les animaux sont également démesurées et très préoccupantes au regard des animaux concernés.

Même si les mammifères marins possèdent un mécanisme de défense très puissant, cela peut à terme altérer leurs mécanismes immunitaires. Ils sont alors plus sensibles aux maladies. La fréquence d’exposition est également un élément étudié par le chimiste.

Ils ont pu s’apercevoir que certaines populations étaient particulièrement sensibles comme les dauphins des côtes occidentales françaises. Les chercheurs ayant travaillé sur les populations vivant en Caroline du Sud ont observé des similarités. Ces derniers avaient également dans leurs corps de très fortes concentrations en PCB mais environ une fois et demi moins importantes que les populations vivant au large de la France. Des actions par des associations locales ont été lancées pour atténuer le phénomène.

Source : GECC – La contamination chimique chez les grands dauphins de la Manche

PARTAGER SUR
Article précédent7 astuces pour jardiner sans engrais chimique
Prochain articleUn jardin aromatique sur son balcon
Rédactrice de formation, Marie-France est devenue blog-addict depuis 2010. Elle se passionne pour tous les sujets de société et de développement personnel. Elle met ses compétences et son expérience au service de ConsoFutur pour faire avancer la vie vers un monde plus responsable et plus durable.