Costa Rica, près de 100 % d’énergie renouvelable

0
mix énergétique 100 % renouvelable éolien solaire hydraulique

Le Costa Rica est devenu en quelques temps un modèle de production d’énergie verte. Éolien, solaire, hydraulique, biomasse, toutes les sources d’énergie renouvelable sont utilisées pour produire un mix énergétique 100 % renouvelable. Comment ce petit pays est-il parvenu à ce résultat quand d’autres beaucoup plus développés n’y parviennent pas ?

Une référence dans le domaine du mix énergétique 100 % renouvelable

Plusieurs dizaines d’éoliennes tournent régulièrement à la force du vent à côté du fameux Montecristo. Le pays peut se targuer d’être l’un des rares pays au monde à avoir une production électrique quasi uniquement faite à partir d’énergie renouvelable. L’objectif du Costa Rica est de devenir, d’ici 2021, la première nation ne produisant pas un seul gramme de CO2.

Des projets à la hauteur des ambitions

Les ambitions du pays sont clairement affichées : produire 100% de l’électricité à partir des sources d’énergie renouvelable. Depuis 3 ans, elle parvient à réaliser son objectif sur 300 jours dans l’année. Ce ne sont ainsi pas moins de 10 barrages qui alimentent le pays en électricité. Evidemment, avec deux volcans sur son territoire, un lac de deux milliards et demi de mètres cubes et seulement 5 millions d’habitants, le Costa Rica est en phase de gagner son pari du mix énergétique 100 % renouvelable. Cette configuration est, depuis quelques années, mise en péril avec le réchauffement climatique et El Niño. En effet, les pluies se sont espacées dans la région et ce phénomène menace la production d’énergie hydraulique. Heureusement, un programme de préservation de la forêt a été lancé et 40 000 hectares ont pu être ainsi sauvés.

Les politiques au centre de la démarche

Bien avant que les économistes et les protecteurs de l’environnement s’en préoccupent, le Costa Rica est devenu un pays très à la pointe en termes d’écologie et de mix énergétique, loin devant la France. Le surnom de Suisse d’Amérique latine a même été donné au pays. Pour soutenir cette croissance des énergies renouvelables, la production d’électricité est devenue, dans les années 40, publique et contrôlée exclusivement par l’Etat. Cela fait maintenant 40 ans que le pays travaille à éliminer le charbon de son mix énergétique. En France et dans la majorité des pays européens, l’utilisation de centrales à charbon reste indispensable pour pouvoir réguler le réseau et faire face aux pics. Le Costa Rica utilise les éoliennes pour faire face à ce type de demande.

Pour ce qui est de ne plus produire de CO², il reste de gros progrès à faire. Le parc de véhicules, multiplié par 8 en 30 ans, non seulement crée des embouteillages monstres mais en outre consomme plus d’énergie fossile que toute l’électricité verte du pays. Un train électrique pourrait améliorer ce problème.