7 astuces pour jardiner sans engrais chimique

0
phacélie jardiner sans engrais

Parvenir à bien entretenir son jardin est une chose indispensable lorsque l’on souhaite se lancer dans la culture potagère. Nous avons vu récemment comment jardiner sans pesticides. Voici aujourd’hui 7 astuces très intéressantes à mettre en place facilement pour jardiner sans engrais chimique et disposer de toute la panoplie du parfait jardinier bio.

Une terre de bonne qualité

La qualité de la terre est primordiale pour ne pas utiliser d’engrais au jardin. Une bonne terre pour les légumes est une terre légèrement acide, avec un pH un peu inférieur à 7. Il est possible de réguler le Ph facilement avec des apports pour rendre la terre plus acide ou plus alcalin et atteindre le pH idéal.

Le compost

Le compost est facile à réaliser et peut être utilisé en apport fertilisant après 2 ou 3 mois. Il est possible d’utiliser du compost une fois qu’il a été entassé durant 3 mois environ dans un silo spécifique. Le compost reste l’une des meilleures solutions pour enrichir la terre. Pour réaliser le meilleur compost, nous vous invitons à la lecture de la fiche conseils de mag.plantes-et-jardins.com.

Le paillis d’ortie

Pour booster les plants de légumes, il est recommandé d’ajouter du purin d’ortie. Certains n’apprécient pas particulièrement l’odeur de cet apport. Il est alors possible d’étendre un paillis d’orties coupées et « séchées ». Il suffit de conserver les orties coupées et broyées au mulcher en un tas bien serré, de sorte que la température s’élève et supprime les graines d’orties. Ce paillis pourra être étalé après 2 ou 3 jours.

Le fumier de cheval

Il est possible de fertiliser son jardin avec du fumier de cheval. Ce fertilisant exceptionnel permet de faire pousser les plantes plus facilement tout en éliminant les mauvaises herbes. Il suffit de le déposer en couche successives à la fin de l’hiver, puis d’y planter ou semer les légumes. Après la récolte, le fumier devenu compost sera mélangé avec la terre pour l’enrichir.

Les cendres

Riches en minéraux, les cendres éliminent les nuisibles et les maladies. Finies les puces des choux, éliminée la pourriture blanche des poireaux et des oignons, éloignés les escargots. Idéal quand on dispose d’une cheminée et d’un barbecue. A limiter cependant pour les terres trop calcaires.

Semer de la moutarde

La moutarde pousse très vite, en 1 mois et demi. En la semant entre deux cultures, on élimine facilement les mauvaises herbes. Après la pousse, elle sera enfouie dans le sol pour l’enrichir. Ajoutons que cette plante bienfaitrice participe à la diminution des nitrates dans les nappes phréatiques.

Utiliser les engrais verts

Les engrais verts évitent d’épuiser le sol. Il s’agit de semences qui, une fois poussées, sont fauchées et laissées sur place. Ensuite, elles sont enfouies par bêchage quelques jours après la fauche. La moutarde, en fait partie, mais il existe quantité d’autres plantes, (phacélie, avoine, vesce…).

PARTAGER SUR
Article précédentLe jour où nous préférerons les robots
Prochain articleLes dauphins de la Manche contaminés
Marie-France
Rédactrice de formation, Marie-France est devenue blog-addict depuis 2010. Elle se passionne pour tous les sujets de société et de développement personnel. Elle met ses compétences et son expérience au service de ConsoFutur pour faire avancer la vie vers un monde plus responsable et plus durable.