Investir dans un logement basse consommation est-il rentable ?

0
1123

Construire un logement basse consommation constitue-t-il est un investissement rentable ? Cette question est celle que se posent de nombreuses personnes souhaitant investir dans l’immobilier neuf. Le but de cet article est de répondre à cette interrogation essentielle en donnant quelques raisons objectives de faire le choix d’un bâtiment basse consommation.

Un coût d’investissement rapidement amortissable

Par rapport à un habitat classique, le coût de réalisation d’une maison basse consommation est nettement plus élevé. Une construction répondant aux critères du label Bâtiment Basse Consommation peut coûter environ 10 à 15% plus cher qu’un logement traditionnel. Et pour cause, un tel projet nécessite un investissement en équipements plus conséquent. Les pompes à chaleur ou encore les panneaux photovoltaïques constituent des dispositifs d’énergies renouvelables qui coûtent cher.

Toutefois, ce surcoût peut être récupéré dans un délai raisonnable. En effet, ce type de logement se caractérise par une isolation thermique plus performante. Ce qui en fait une maison peu énergivore avec une consommation énergétique inférieure à 50 kWh/m²/an. Les économies qu’il est possible de réaliser sur la facture d’énergie permettent de rentabiliser rapidement l’habitat basse consommation. On estime qu’une telle construction possède une consommation quatre fois moins élevée.

De plus, des revenus supplémentaires peuvent être générés en équipant sa maison de dispositifs tels que les panneaux photovoltaïques. L’argent de la revente à EDF du surplus de l’électricité produite est une autre manière d’amortir le coût d’une maison basse consommation.

Pour donner une idée des différents coûts relatifs à une maison répondant aux normes BBC et une habitation classique, on peut donner quelques chiffres en guise d’illustration. Sur une période de 15 ans, les dépenses énergétiques d’un logement basse consommation s’élèvent à 5 400 € contre 16000 € pour un logement plus ancien. L’écart comme on peut le constater est important. C’est ce qui permet d’affirme qu’un investissement dans une construction basse consommation est rentable à long terme.

Une demande locative plus importante

Pour un habitat éco-performant, la demande locative est plus importante que celle d’une maison ancienne. La facture énergétique réduite ainsi que son confort thermique particulièrement amélioré expliquent en partie cet engouement pour le Bâtiment Basse Consommation.

House A ++ ClassEn effet, les candidats à la location peuvent accéder facilement à toutes les informations relatives aux caractéristiques du logement basse consommation. La législation en vigueur fait obligation au propriétaire de communiquer sur son annonce le diagnostic de la performance énergétique du logement. On peut le voir donc, une maison basse consommation est susceptible d’être mis en location dans un délai plus court. Ce qui lui garantit une rentabilité plus rapide et centaine.

Logement basse consommation : possibilité de bénéficier de plusieurs avantages fiscaux

La construction d’un logement basse consommation donne droit à une réduction d’impôt dans le cadre des dispositifs de défiscalisation Pinel et Censi-Bouvard qui sont des mesures encourageant l’investissement dans l’immobilier neuf.

Avec la loi Pinel mise en place pour la location nue, il est possible de bénéficier d’une réduction de 12% du prix de revient de la maison éco-performante sur une période de 6 ans. Ce taux est de 18% pour une durée de 9 ans et 21% sur 12 ans. Réservé à location meublée en résidence service, le dispositif Censi-Bouvard quant à lui offre une réduction d’impôt de l’ordre de 11% du prix de revient du bâtiment basse consommation sur une durée de 9 ans. Il faut en plus ajouter à récupération de la TVA immobilière. Retrouvez plus d’informations sur la loi pinel.

Dans l’ensemble, il existe de nombreuses mesures fiscales en faveur d’un habitat proposant une isolation thermique performante. La rentabilité peut être par ailleurs plus importante avec la possibilité pour le propriétaire de bénéficier de l’exonération de taxe foncière que peuvent accorder certaines mairies.

Il faut par conséquent bien se renseigner sur les différents avantages fiscaux afin d’en bénéficier.

Une plus-value immobilière à la revente plus intéressante

Un investissement dans un logement basse consommation est un choix qui permet à long terme d’obtenir à la revente une plus-value immobilière nettement plus avantageuse que celle d’un ancien habitat.

Autrement dit, la valeur immobilière d’un bâtiment basse consommation est plus durable et élevée que celle d’une maison classique moins économe en énergie. Cette revalorisation du prix est due notamment aux performances énergétiques remarquables. Il s’agit là également d’un autre argument de taille qui milite en faveur de la rentabilité de ce type de construction.

En définitive, on peut retenir que construire un logement basse consommation a un coût plus élevé au départ que réaliser une maison classique. Cependant, un tel bâtiment éco-performant offrira une rentabilité plus intéressante sur le long terme. Grâce à une isolation thermique exceptionnelle, les dépenses énergétiques sont réduites de manière significative. De plus, de nombreuses mesures fiscales avantageuses sont prises par le gouvernement afin d’encourager la construction de bâtiments basse consommation à une échelle plus importante. En effet, le propriétaire d’un tel logement a droit à des réductions d’impôt pouvant aller de 11 à 21% du prix de revient en fonction des dispositifs de défiscalisation.