Quel avenir du logement après le confinement ?

0
93
avenir logement après confinement

Le confinement a été l’occasion pour de nombreux travailleurs de reconnaître que leur logement n’était plus adapté à ce nouveau mode de vie : télétravail, respect des gestes barrières, nécessité d’isolement, etc. Les logements neufs devront-ils prendre en compte ce nouveau fonctionnement ? Quel sera l’avenir du logement, comment va-t-il évoluer après le confinement ?

La crise sanitaire aura-t-elle un impact sur la construction ?

Les promoteurs immobiliers reconnaissent que le Covid-19 a imposé de revoir entièrement nos rapports au travail, à la mobilité, à la consommation, etc. Les liens se tissent désormais en solidarité, en proximité, en circuit court. Cette nouvelle approche impactera nécessairement l’habitat et, plus globalement, l’urbanisme. Les logements actuels, anciens ou neufs, ne permettent pas la modularité nécessaire, en période de confinement, au télétravail et à une vie plus cloîtrée.

Le logement neuf doit évoluer pour tenir compte de deux aspects :

  • offrir un espace extérieur, quel qu’en soit la forme : balcon, jardin, espace vert partagé,
  • donner la possibilité de moduler l’espace intérieur selon les besoins : télétravail, isolement, convivialité, etc.
logement avec espace extérieur

Bien sûr, ces logements nouveaux doivent se situer à proximité des infrastructures, des services et des commerces pour limiter ou raccourcir les déplacements.

Dans l’avenir, un logement évolutif pour de nouveaux besoins

Une étude réalisée pendant le premier confinement a montré que les Français privilégient maintenant la présence d’un espace extérieur dans leur recherche de logement.

Certains promoteurs prennent cette nouvelle demande en compte, en intégrant un espace extérieur privé dans leurs programmes immobiliers futurs.

Il peut s’agir d’un espace privé ou d’un espace partagé, ce dernier répondant à l’attente de lien social renforcé.

Lire aussi “Un logement modulable pour habiter chez ses parents

Autre piste d’évolution, le « sans contact » est de plus en plus intégré aux nouveaux programmes collectifs, pour éviter de toucher les interrupteurs ou les poignées de porte dans les espaces communs :

  • motorisation,
  • ouverture automatique,
  • allumage automatique,
  • ascenseur connecté, etc.

Les logements futurs proposeront aussi, de façon systématique, un espace bureau intégré et l’évolutivité des pièces avec un système de cloisons amovibles.

faire évoluer le logement

Évidemment, plus un seul logement neuf ne sera vendu sans une connexion WiFi. Internet devient incontournable avec le télétravail, mais aussi en période de confinement.

Pour conclure, l’habitat devra, dans un avenir très proche :

  • favoriser l’insertion,
  • limiter l’utilisation des ressources naturelles,
  • s’adapter aux bouleversements climatiques et,
  • démontrer sa résilience post-catastrophe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici